Cet article date de plus de cinq ans.

Sondage Elections régionales : Hervé Morin gagnerait d'une courte tête la Normandie

En raison de mauvais reports de voix au second tour, le président socialiste sortant de Haute-Normandie échouerait de peu face à la droite, selon un sondage BVA.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hervé Morin, le 5 novembre 2014 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (  MAXPPP)

Rien n'est encore joué en Normandie. Selon un sondage BVA pour la Presse régionale publié vendredi 23 octobre, l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin ne disposerait que d'une courte avance sur la gauche pour s'emparer de la tête de la région lors des élections régionales des 6 et 13 décembre.

>> CARTE. Elections régionales : ce que disent les sondages, région par région

Au premier tour, Hervé Morin, à la tête d'une liste Les Républicains-UDI-MoDem, arriverait en première position avec 30% des suffrages, devant la liste Front national de Nicolas Bay (27%) et la liste PS-PRG du président sortant de la région Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol (23%). Ce dernier dispose en théorie de grosses réserves de voix : le Front de gauche est crédité de 9% et les Verts de 7%.

Sur le papier, le total des voix de gauche dépasse le total des voix de droite. Mais au second tour, en raison de mauvais reports de voix, Nicolas Mayer-Rossignol n'est crédité que de 34%, deux points derrière Hervé Morin (36%). Un écart toutefois inférieur à la marge d'erreur du sondage (3,5 points). Nicolas Bay obtiendrait quant à lui 30%.

Sondage réalisé par internet du 6 au 14 octobre sur un échantillon de 800 personnes inscrites sur les listes électorales en Normandie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.