Résultats des régionales dans les Hauts-de-France : Xavier Bertrand s'impose au premier tour avec 41,39% des voix

Le président sortant de la région, Xavier Bertrand, devance largement son principal concurrent : le candidat du Rassemblement national, Sébastien Chenu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le candidat dans la région des Hauts-de-France Xavier Bertrand (ex-LR) lors du débat pour les régionales organisé sur France 3 à Lille, le 2 juin 2021. (CELIA CONSOLINI / HANS LUCAS / AFP)

Xavier Bertrand, président sortant des Hauts-de-France, qui rassemble les ex-régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, arrive largement en tête du premier tour des élections régionales dimanche 20 juin. Elu avec l'étiquette des Républicains en 2017, celui qui a quitté le parti de droite après l'arrivée de Laurent Wauquiez à sa tête devance largement le Rassemblement national, emmené par Sébastien Chenu, à qui les derniers sondages avant tour accordaient pourtant 32% des suffrages.

>> Au lendemain du premier tour, découvrez les derniers chiffres, les analyses et les commentaires

Le résultat du premier tour

La liste de Xavier Bertrand (ex-LR) se place en première position dans cette région de 6 millions d'habitants avec 41,39% des suffrages exprimés. Un excellent score pour le candidat de la droite, qui a conditionné sa candidature à l'élection présidentielle de 2022 à sa réélection à la tête des Hauts-de-France.

>> Retrouvez le détail des résultats du premier tour des élections régionales dans les Hauts-de-France

La liste de Xavier Bertrand est suivie par celle de Sébastien Chenu (RN) et de Karima Delli (EELV) avec respectivement 24,37% et 18,99% des voix. Laurent Pietraszewski (LREM) n'arrive qu'en troisième position avec 9,13%. Malgré le soutien de certains poids lourds du gouvernement, la liste de la majorité échoue à dépasser le seuil des 10% nécessaire pour se maintenir au second tour.

Idem pour les listes menées par Eric Pecqueur (Lutte ouvrière), ouvrier dans une usine Toyota, José Evrard (Debout la France), et Audric Alexandre (Parti des citoyens européens).

La région a toutefois enregistré une abstention record de 67%, soit une progression de plus de 20 points par rapport aux chiffres de 2015, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria.

Les réactions

Xavier Bertrand a été le premier à prendre le la parole après avoir pris connaissance des premières estimations. "Dès demain matin, en préfecture de Lille, je confirmerai le dépôt de la même liste avec la même ambition et le même projet", a-t-il déclaré. "J'ai la conviction qu'une fois encore nous ferons rempart contre le Rassemblement national." 

Elections régionales et départementales : "j'ai fait du Front National mon seul et unique ennemi", déclare Xavier Bertrand (LR), qui est arrivé en tête au 1er tour dans les Hauts-de-France selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria
FRANCEINFO

Laurent Pietraszewski, à la tête de la liste de la majorité, a concédé "un score trop faible" pour se "maintenir au second tour", et a appelé à aller voter au second tour pour le président sortant face au RN. "Dimanche prochain, fidèle à mes valeurs et à mon engagement républicain, je voterai pour Xavier Bertrand. J'appelle tous ceux qui m'ont soutenu au premier tour à faire de même", écrit-il sur Twitter.

Déçu par son score, nettement inférieur à celui que lui attribuaient les sondages, Sébastien Chenu a déploré une participation minime, rapporte France 3 Hauts-de-France"A vous qui êtes oublié, méprisé, je vous demande de venir voter dimanche prochain", a-t-il déclaré à Hénin-Beaumont. Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national avait pris la parole quelques minutes avant lui, regrettant que ses électeurs ne se soient "pas déplacés".

Et maintenant ?

Trois listes (celles ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés) devraient  se maintenir au second tour de l'élection, dimanche 27 juin. Xavier Bertrand semble pouvoir dormir tranquille : début juin, un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France 3 le donnait gagnant quelle que soit la configuration. En cas de triangulaire, Xavier Bertrand est crédité de 43% des suffrages, contre 36% pour Sébastien Chenu et 21% des voix pour Karima Delli.

En 2015, c'était la candidate frontiste Marine Le Pen qui était arrivée en tête au soir du premier tour avec 40,64% des voix, devant Xavier Bertrand (24,97%) et le candidat de la gauche Pierre de Saintignon (18,12%). Celui qui était alors membre des Républicains l'avait emporté au second tour avec 57,77% des voix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.