Résultats des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay arrive en tête avec 42,2% des voix

La présidente socialiste sortante, Marie-Guite Dufay, conserve la région à l'issue du second tour dimanche, notamment grâce à son alliance avec les écologistes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Marie-Guite Dufay, la présidente PS de la région Bourgogne-Franche-Comté, le 20 juin 2021. (MAXPPP)

L'union a fait la force. La présidente sortante Marie-Guite Dufay (PS), qui a bénéficié du ralliement de Stéphanie Modde (EELV) entre les deux tours, remporte les élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté, dimanche 27 juin. Avec 42,2% de voix, elle devance Gilles Platret (LR) et le candidat du Rassemblement national, Julien Odoul. 

>> Résultats des élections régionales : au lendemain du second tour, retrouvez dans notre direct tous les résultats et toutes les analyses

Le résultat du second tour

La socialiste Marie-Guite Dufay a réuni 42,2% des suffrages exprimés et comme le montre notre carte de résultats région par région. Le trio de tête est complété par Gilles Platret (LR), allié à Debout la France, et Julien Odoul (RN), respectivement crédités de 24,23% et 23,78% des voix. Le candidat de la majorité présidentielle, Denis Thuriot, finit au pied du podium, à 9,79%. 

Que s'est-il passé au 1er tour ? 

A la surprise des observateurs (et des sondeurs), la présidente sortante a remporté le premier tour du scrutin, avec 26,52% des suffrages contre 23,19% pour le candidat RN, Julien Odoul. C'était pourtant lui qui avait la faveur des sondages avant le premier tour. Gilles Platret, le candidat LR soutenu par Debout le France était arrivé sur la troisième marche avec 21,04%.

Denis Thuriot (LREM) et Stéphanie Modde (EELV) étaient à la tête des autres listes qualifiées pour le second tour avec 11,69% et 10,34%. Le candidat de la majorité présidentielle a tenté en vain de tendre la main à la présidente sortante, qui lui a préféré une alliance avec les écologistes. Denis Thuriot a tout de même choisi de se maintenir seul au second tour.

La réaction des candidats 

"Merci de m'avoir fait confiance et d'avoir fait confiance au rassemblement que j'ai mené. Je mesure la responsabilité qui est la mienne", a tweeté la socialiste Marie-Guite Dufay. 

Gilles Platret (LR) a annoncé qu'il allait déposer un recours contre le ministère de l'Intérieur au sujet des défauts d'organisation de la campagne électorale, comme la non-distribution des plis électoraux, rapporte Le Bien public. Le candidat de la droite précise que ce n'est pas un recours contre Marie-Guite Dufay, dont il reconnaît la victoire.

Pour le candidat RN Julien Odoul, arrivé en troisième position, ces résultats sont "une formidable défaite pour notre démocratie (...) et nos institutions" et "une formidable victoire pour l'ensemble des sortants de France et de Navarre". "Ce second tour a montré une nouvelle fois que notre démocratie est malade" et "à bout de souffle car elle a été émiétée depuis trente à quarante ans par des politiques qui n'ont pas su entendre nos concitoyens, pas su renouveler nos instituions", a-t-il commenté depuis son QG, relaie France Bleu Besançon.

"C'est une élection qui n'intéresse pas (…) Il faut trouver des moyens nouveaux de faire voter, et trouver des moyens nouveaux d'intéresser les Français au fonctionnement de leurs territoires", a de son côté réagi Denis Thuriot (LREM) auprès du Bien public. Le candidat de la majorité est déçu de son score (9,79%), moins bon qu'au premier tour : "On aurait pu faire mieux. S'il y avait eu plus d'électeurs, on avait des chances de monter."

Et maintenant ?

Le futur conseil régional va désormais s'installer d'ici au 2 juillet prochain. En conservant la région avec le soutien de la candidate écologiste, Marie-Guite Dufay va certainement devoir verdir un peu plus son programme. Après de longues et laborieuses négociations, elle a réservé huit places en position éligible aux écologistes sur la liste déposée pour le second tour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.