Report des élections régionales : Emmanuel Macron "n'a pas envie de se prendre une raclée à un an de la présidentielle", estime Xavier Bertrand

Le président (ex-LR) du conseil régional des Hauts-de-France qualifie de "blague" l'idée de reporter des élections et rapelle que "c'est le peuple le patron".

Xavier Bertrand, président (ex-LR) du conseil régional des Hauts-de-France, le 14 juin 2020.
Xavier Bertrand, président (ex-LR) du conseil régional des Hauts-de-France, le 14 juin 2020. (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Emmanuel Macron "s'est pris une raclée aux élections municipales, il n'a pas envie de se prendre une raclée aux élections régionales à un an de la présidentielle parce que ça ferait mauvais genre", a déclaré mercredi 1er juillet sur France Bleu Nord Xavier Bertrand, président (ex-LR) du conseil régional des Hauts-de-France.

Interrogé sur l'idée de l'Elysée de reporter les élections régionales à l'automne 2021 ou après la présidentielle, Xavier Bertrand répond : "C'est une blague ! Les élections ça n'est pas une question de convenance personnelle ou de convenance présidentielle (…) C'est quand même très grave qu'on se dise qu'on va faire les élections au moment où ça arrange, c'est le peuple le patron."

Heureusement que la date de la présidentielle, est "marquée dans la Constitution!"

Le président la région Hauts-de-France, estime avoir "un rendez-vous avec les gens de la région, je dois rendre des comptes, savoir si on a bien bossé avec mon équipe et s'ils ont envie que le projet qu'on propose continue".

Ca s'appelle un rendez-vous démocratique, il ne faut pas avoir peur du peuple ou alors ça tourne toujours mal. On ne joue pas aux dés avec les élections. Xavier Bertrand, président (ex-LR) du conseil régional des Hauts-de-Franceà franceinfo

"On a de la chance que pour la présidentielle il ne fasse pas ça quand ça l'arrange. Heureusement que c'est marqué dans la Constitution et qu'il ne peut pas changer la date de la présidentielle", ironise Xavier Bertrand.