Présidentielle : si Eric Zemmour n'obtient pas ses 500 parrainages, "ce ne serait pas grave pour la démocratie", estime Sandrine Rousseau

Sandrine Rousseau, présidente du conseil politique de la campagne de Yannick Jadot, invitée de franceinfo dimanche 16 janvier, se dit persuadée qu'Éric Zemmour aura ses 500 parrainages. Mais dans le cas inverse, "ce ne serait pas grave pour la démocratie", juge-t-elle.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sandrine Rousseau, présidente du conseil politique de la campagne de Yannick Jadot pour l'élection présidentielle d'avril 2022, invitée de franceinfo le 16 janvier 2022 (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Non, ce ne serait pas grave pour la démocratie" si Eric Zemmour n'obtenait pas ses 500 parrainages pour se présenter à la présidentielle, a estimé Sandrine Rousseau, présidente du conseil politique de la campagne de Yannick Jadot, dimanche 16 janvier sur franceinfo, pointant notamment les idées "extrêmes" et "fascistes" du candidat du mouvement "Reconquête !". La finaliste de la primaire écologiste a décrit le polémiste comme "un candidat condamné pour des propos incitant au racisme, et que plusieurs femmes qualifient d'agresseur sexuel".

"Je ne crois pas une seconde qu'il n'aura pas ses 500 parrainages", a toutefois expliqué Sandrine Rousseau. "Je pense que Les Républicains vont lui donner, et c'est un problème. On se retrouve dans la même situation qu'aux États-Unis avec Trump, où le parti des républicains a soutenu l'arrivée de l'extrême droite au pouvoir. En France, l'extrême droite non seulement progresse, mais est aidée et soutenue par d'autres forces politiques."

Sandrine Rousseau avait porté plainte en décembre après des "dégradations" sur la porte de son domicile, où ont été collés des portraits d'Éric Zemmour. "Je le dis aux soutiens de Zemmour : vous pouvez m'insulter autant que vous voulez, mais jamais je n'arrêterai de porter haut et fort les valeurs de l'antiracisme, du féminisme, de l'égalité. Continuez, vous m'aurez toujours en face de vous", a-t-elle martelé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.