Présidentielle : Macron passe à la vitesse supérieure face à Le Pen à Arras

À Arras (Pas-de-Calais) mercredi 26 avril, 3 000 personnes sont venues écouter Emmanuel Macron pour ce premier grand meeting de l'entre-deux tours. le favori des sondages a changé de ton.

France 2

La campagne du second tour de la présidentielle a véritablement débuté mercredi devant l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme). Pour son premier meeting de campagne d'entre-deux tours à Arras mercredi soir, Emmanuel Macron a enfoncé le clou en décochant ses flèches les plus virulentes contre Marine Le Pen depuis le début de sa campagne électorale. Elle vit dans un château et parle du peuple, a-t-il lancé notamment devant ses partisans, d'après le journaliste de France 2 Jeff Wittenberg.

Macron verra d'autres salariés

Emmanuel Macron a aussi expliqué que pas une once de territoire ne serait laissée à sa rivale au cours de la campagne. Il se rendra dans les territoires où il y a des fractures, a-t-il dit, ce qui veut dire que ce qui s'est passé à Amiens risque de se reproduire d'ici le 7 mai. C'est une campagne où décidément les deux candidats se rendront coup pour coup.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat d\'\"En marche\" Emmanuel Macron s\'exprime pendant un meeting à Arras le 26 avril 2017, pendant la campagne du 2e tour de la présidentielle.
Le candidat d'"En marche" Emmanuel Macron s'exprime pendant un meeting à Arras le 26 avril 2017, pendant la campagne du 2e tour de la présidentielle. (ERIC FEFERBERG / AFP)