Présidentielle 2022: "Éric Zemmour raconte n'importe quoi, mais ça séduit"

Publié
djaiz
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

David Djaïz, enseignant à Sciences Po et auteur du livre "Le nouveau modèle français" (Allary Editions), est l'invité du 23h de franceinfo mercredi 20 octobre.

"2017 a été un séisme politique puisque le président élu Emmanuel Macron n'était pas rattaché à une formation politique. Les grands partis politiques, PS et LR, se sont effondrés. Et depuis, la gauche ne s'est pas reconstruite et la droite patine dans la choucroute", affirme David Djaïz, enseignant à Sciences Po, sur franceinfo mercredi 20 octobre.

"Les dix prochaines années sont décisives"

Dans son livre Le nouveau modèle français, David Djaïz écrit qu'Éric Zemmour arrive à capitaliser sur ce ressenti de déclin. "Il y a une incapacité du système politique à prendre en charge cette angoisse. Éric Zemmour raconte n'importe quoi, mais ça séduit des gens parce qu'ils ont l'impression qu'il leur raconte quelque chose de la France", commente-t-il.

"On n'arrive pas à forger du consensus parce que les institutions ne permettent pas de fabriquer des visions de long terme qui puissent faire l'objet de larges compromis entre les forces sociales et les forces politiques du pays", déplore-t-il. "La seule chose avec laquelle je suis d'accord avec Éric Zemmour c'est qu'on est à un carrefour. Le reste, il ne raconte que de la foutaise dangereuse. Il faut prendre conscience que les dix années qui viennent pour l'école, pour l'industrie, pour le modèle français en général sont absolument décisives.Or, au lieu de ça, on a un festival de mesures catégorielles annoncé par chaque candidat à la présidentielle. Ce n'est pas comme ça qu'on va dessiner un projet commun", conclut David Djaïz.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.