"Je vous attends demain" : Eric Zemmour appelle les électeurs d'Eric Ciotti à le rejoindre pour son meeting

Eric Zemmour, candidat à l'élection présidentielle, a appelé samedi les électeurs d'Eric Ciotti, battu au second tour du congrès des Républicains, à venir à son premier meeting, dimanche à Villepinte (Seine-Saint-Denis).

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eric Zemmour avant un discours pour la promotion de son livre à Béziers, le 16 octobre 2021. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

"Nous pouvons faire ensemble des choses inoubliables. Nous allons les faire." C'est par ces mots qu'Eric Zemmour, candidat à l'élection présidentielle, a lancé samedi 4 décembre un appel aux électeurs d'Eric Ciotti. Le député des Alpes-Maritimes a perdu son duel face à Valérie Pécresse au second tour du congrès du parti Les Républicains pour une investiture à l'élection présidentielle de 2022.

Dans un courrier adressé aux électeurs d'Eric Ciotti, qui a obtenu près de 40% des voix lors du second tour, Eric Zemmour les enjoint à participer dimanche à son premier meeting de campagne, à Villepinte (Seine-Saint-Denis). "Vous pouvez compter sur moi et je sais que c'est réciproque. Je vous attends demain. A bientôt", écrit Eric Zemmour. "Soyez certains de mon désir de nous voir prochainement monter à l'assaut de la fatalité."

Eric Ciotti, "indiscutable patriote"

Eric Zemmour y dresse par ailleurs un portrait flatteur du candidat malheureux du parti Les Républicains. "En portant Eric Ciotti en tête du premier tour de votre congrès, vous aviez choisi un homme bien, droit, fiable et sincère. Un indiscutable patriote, fidèle aux convictions que nous partageons." Le candidat affirme d'ailleurs "entretenir avec lui une réelle amitié".

Il en profite pour rapprocher ses idées de celles des électeurs d'Eric Ciotti. "Votre identité est gaulliste. Vos valeurs sont la fierté nationale et la sauvegarde des piliers essentiels de notre civilisation." Il rappelle ce qui fait le socle de sa campagne : "La grandeur de notre culture, la profondeur du legs chrétien, la puissance de notre armée, de notre paysannerie." Il conclut : "Je crois que nous serons bientôt unis et je devine que vous le croyez aussi."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.