Cet article date de plus de sept ans.

En images Revivez la journée d'investiture d'Emmanuel Macron en 33 photos

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min

L'ancien ministre de l'Economie a été officiellement investi dans ses fonctions, dimanche, sous les ors de la salle des fêtes de l'Elysée.

"Je ne céderai sur rien des engagements pris vis-à-vis des Français." Emmanuel Macron a été officiellement investi, dimanche 14 mai, président de la République, au palais de l'Elysée.

>> Présidentielle : suivez en direct la journée d'investiture d'Emmanuel Macron

En fin de matinée, le plus jeune président de la République jamais élu en France, à 39 ans, a raccompagné François Hollande, son aîné de plus de 20 ans jusqu'à sa voiture, et l'a applaudi avant qu'il ne quitte la cour d'honneur du palais présidentiel. Franceinfo vous fait revivre cette journée solennelle en photos.

Le traditionnel tapis rouge a été installé dans la cour de l'Elysée pour la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, dimanche 14 mai 2017. (REUTERS)
Laurence Auzière, fille de Brigitte Macron, son époux, Guillaume Auzière et leurs enfants arrivent à l'Elysée. (GONZALO FUENTES / REUTERS)
L'équipe de campagne d'Emmanuel Macron "menée" par la conseillère Sibeth Ndiaye arrive à l'Elysée. (GONZALO FUENTES / REUTERS)
Vêtue d'un tailleur bleu dessiné par Nicolas Gesquière pour Louis Vuitton, la Première Dame, Brigitte Macron, fait son entrée dans la cour de l'Elysée, avant son mari. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)
Brigitte Macron salue le public avant la cérémonie d'investiture de son époux, Emmanuel Macron. (YOAN VALAT/AP/SIPA)
Aux alentours de 10 heures, le nouveau président Emmanuel Macron arrive à l'Elysée, vêtu d'un costume bleu nuit. (PATRICK KOVARIK/AP/SIPA)
A 39 ans, Emmanuel Macron est le plus jeune président de la République jamais élu en France. (GONZALO FUENTES /REUTERS)
Emmanuel Macron est accueilli en haut des marches du perron présidentiel par une sobre poignée de main et un sourire aux lèvres par François Hollande.  (GONZALO FUENTES / REUTERS)
François Hollande serre la main d'Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée, avant de s'entretenir avec lui pendant près d'une heure dans le bureau présidentiel.  (BENOIT TESSIER / REUTERS)
A 39 ans, Emmanuel Macron est le plus jeune président de la Ve République. (YOAN VALAT/AP/SIPA)
Dans la cour d'honneur, des centaines de photographes et de caméramen attendent l'arrivée d'Emmanuel Macron. Quelque 530 journalistes français et étrangers ont été accrédités pour la cérémonie. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Après un entretien commun d'une heure, Emmanuel Macron raccompagne François Hollande, son aîné de plus de 20 ans, jusqu'à sa voiture. (CHRISTOPHE ENA/AP/SIPA)
Emmanuel Macron salue et applaudit François Hollande avant qu'il ne quitte la cour d'honneur de l'Elysée. Il évite de rééditer "la bévue" de François Hollande en 2012, qui avait tourné les talons sans attendre le départ de Nicolas Sarkozy. (YOAN VALAT/AP/SIPA)
Après avoir raccompagné François Hollande, le nouveau président se dirige vers la Salle des Fêtes de l'Elysée pour prononcer son discours d'investiture. (FRANCOIS MORI / REUTERS)
Comme ses prédécesseurs, Emmanuel Macron reçoit le Grand collier de la Légion d'honneur, signe de son investiture à la présidence de la République. (FRANCOIS MORI/AP/SIPA)
Le nom d'Emmanuel Macron et la date de son investiture sont gravés sur l'un des 16 maillons du collier. En or massif, il pèse 1 kilo. (FRANCOIS MORI / REUTERS)
Emmanuel Macron est accueilli par le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, qui proclame officiellement les résultats de l'élection présidentielle. (REUTERS)
Emmanuel Macron lors de son discours d'investiture à l'Elysée, le 14 mai 2017. (MAXPPP)
Sur les Champs-Elysées, des enfants attendent la venue d'Emmanuel Macron, où il doit défiler à bord d'un véhicule militaire. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Après son investiture, Emmanuel Macron remonte les Champs-Elysées à bord d'un véhicule militaire, une première.  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
François Hollande salue le public présent dans la cour de l'Elysée, sous le regard du nouveau président Emmanuel Macron. (REUTERS)
François Hollande observe l'extérieur de l'Elysée depuis une fenêtre du palais présidentiel, en attendant l'arrivée d'Emmanuel Macron. (REUTERS)
Brigitte Macron salue chaleureusement François Hollande avant son départ de l'Elysée.  (REUTERS)
Sous l'oeil des photographes, trois employés s'activent à dérouler le tapis rouge avant l'arrivée d'Emmanuel Macron. (NICOLAS TAVERNIER / REA)
"Bienvenue à mon nouveau voisin." Depuis un balcon faisant face à l'Elysée, cette Parisienne a envoyé un petit message à Emmanuel Macron. (DENIS ALLARD / REA)
Emmanuel Macron salue une dernière fois François Hollande, avant que celui-ci ne monte dans sa voiture et quitte l'Elysée. (DENIS ALLARD / REA)
Emmanuel Macron brave la pluie sur les Champs-Elysées, rappelant l'image d'un François Hollande détrempé, lui aussi, le jour de son investiture. (ERIC FEFERBERG / AFP)
Sur les Champs-Elysées, ce cheval de la Garde républicaine a manifestement décidé de ne pas suivre à lettre le protocole.  (MICHEL EULER / AFP)
Le nouveau couple présidentiel pose pour les photographes sur le perron de l'Elysée. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Sous la pluie, Emmanuel Macron participe à sa première cérémonie de ravivage de la Flamme du Souvenir sur la tombe du Soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe. (ALAIN JOCARD / AFP)
Devant l'Hôtel de Ville de Paris, Emmanuel Macron et Anne Hidalgo saluent les centaines de badauds venus accueillir le nouveau chef de l'Etat. (BLONDET ELIOT / REA)
Sous les ors de la République, Emmanuel Macron écoute le discours prononcé par Anne Hidalgo, lors de la traditionnelle cérémonie en l'honneur du nouveau chef de l'Etat à la mairie de Paris. (CHARLES PLATIAU / AFP)
  (CHARLES PLATIAU / POOL)
Dans la salle des fêtes de l'Elysée, Brigitte Macron patiente avant le discours de son mari. (HAMILTON / REA)
Au pied de l'Arc de Triomphe, le nouveau président salue des anciens combattants. (XAVIER POPY / REA)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.