Présidentielle 2022 : "Pour moi, c'est une trahison", les militants du Rassemblement national ne croient pas à l'"effet Marion Maréchal" pour Eric Zemmour

L'ancienne députée FN, nièce de Marine Le Pen, doit rejoindre le candidat d’extrême droite officiellement lors d'un meeting, dimanche, à Toulon. Son ralliement, qui n’est plus une surprise, est mal digeré côté RN.

Article rédigé par
Hadrien Bect - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marion Maréchal lors d'un discours devant la CPAC, la Conservative Political Action Conference, près de Washington, le 22 février 2018. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Marion Maréchal qui rejoint Eric Zemmour, c’est d’abord le cœur des militants RN qui parle. "C'est pas trop sympa de sa part. Pour moi, c'est une trahison.", "Ca me touche, c'est vrai. Marine Le Pen est abandonnée par sa nièce, par Collard...", soufflent les soutiens de Marine Le Pen, en marge du meeting de la candidate du RN, à Aigues-Mortes, dans le Gard, samedi 5 mars.

Marion Maréchal s'apprête en effet à rejoindre la campagne d'Eric Zemmour, a appris franceinfo mercredi 2 mars auprès de l'entourage du candidat à l'élection présidentielle, confirmant une information du Figaro (abonnés). Selon cette source, la nièce de Marine Le Pen doit être présente dimanche au meeting de Toulon, dans le Var, de l'ancien polémiste d'extrême droite. 

>> Election présidentielle 2022 : toute l'actualité en direct

Présidentielle 2022 : que pensent les militants du RN du ralliement de Marion Maréchal à Eric Zemmour ? Le reportage d'Hadrien Bect
écouter

Un ralliement qui représente une déception pour beaucoup, voire de la colère pour d’autres. Quand on demande à Stéphane ce que l’ancienne députée peut apporter au concurrent de Marine Le Pen, la réponse est lapidaire : "Le nom Le Pen peut-être ? Ah non, elle l'a enlevé..." Selon lui, si elle a beau être l’une des personnalités préférées des électeurs de droite, il n’y aura pas d’effet Marion Maréchal veut-il croire. Et encore moins dans le contexte actuel de la guerre en Ukraine. "Je pense que avec la crise ukrainienne, je ne suis pas sûr que le ralliement, ils soit bien bien cadrés pour eux.", " Vous avez vu les derniers sondages? Ça ne bougera pas, vous verrez." analysent deux participants du meeting.

Une "bouée de sauvetage"

Finalement, c’est Marine Le Pen qui tape le plus fort et laisse entendre que sa nièce ne serait qu’un faire-valoir : "La pauvre Marion est transformée en sorte de bouée de sauvetage d'une campagne qui est en train de s'effondrer sur elle-même. Et c'est dommage parce qu'elle mérite mieux que ça", tranche-t-elle. Une façon de démonétiser ce nouveau ralliement de poids sur lequel Eric Zemmour compte pour relancer sa dynamique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Candidats à l'élection présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.