Anne Hidalgo tente de se relancer en meeting à Toulouse, fief socialiste historique

Publié
Anne Hidalgo tente de se relancer en meeting à Toulouse, fief socialiste historique
franceinfo
Article rédigé par
J.-C. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

À deux semaines de l'échéance présidentielle, de nombreux meetings sont prévus. Samedi 26 mars, c'était la candidate du PS, Anne Hidalgo, qui était à Toulouse, comme le raconte le journaliste Jean-Christophe Galeazzi.

Anne Hidalgo a choisi la Haute-Garonne, un fief du PS, pour son meeting samedi 26 mars. Même s'il semble révolu, il fut un temps où le candidat socialiste mettait la ville rose en ébullition. "Il y a dix ans, François Hollande faisait le plein place du Capitole. En 2007, Ségolène Royal remplissait l'ex Parc des Expositions. Et il y a bientôt 50 ans, c'est François Mitterrand qui affichait complet au Stadium de Toulouse. Cette fois, Anne Hidalgo a rassemblé près de 2 000 personnes au Petit Palais des Sports de la ville. Autant dire, pas l'ambiance des grandes campagnes", résume le journaliste Jean-Christophe Galeazzi.

Tentative de remobiliser les militants

"Mais la candidate socialiste ne lâche rien, malgré une campagne qui ne décolle toujours pas. Elle a tenté de remobiliser les militants en invoquant le Panthéon du PS, de Jean Jaurès à François Hollande, en passant par François Mitterrand, Jacques Delors ou encore Lionel Jospin. Elle a aussi tenté de rassembler son socle électoral en insistant sur des marqueurs et des valeurs de gauche : l'éducation, la santé mais aussi les retraites", analyse-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.