Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Ayrault sur la sellette, les langues se délient au PS à l'entre-deux tours des municipales

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Marc Ayrault sera-t-il la victime d'un scrutin qu'il qualifiait de local ? Des ténors du Parti socialiste réclament des changements.

Le président de la République et son gouvernement sont sous pression après la débâcle aux municipales de dimanche 23 mars et s'attendent à de mauvais résultats au deuxième tour dimanche 30 mars. Des voix s'élèvent au sein même de la gauche pour réclamer des changements, certains demandent même la tête du chef du gouvernement.

François Hollande a modifié son agenda

Jean-Marc Ayrault sera-t-il la victime d'un scrutin qu'il qualifiait de local ? Bertrand Delanoë, maire PS de paris, parle carrément de "claque pour la gauche en raison de la politique nationale". François Rebsamen, sénateur socialiste, Jean Glavany et Malek Boutih, tous deux députés PS parlent "d'amateurisme" de "problème de gouvernance". Il faut changer l'équipe et son capitaine selon les plus durs. Pour France 2, François Hollande a modifié son agenda pour se consacrer à "l'analyse" des élections municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.