Municipales 2020 à Paris : Benjamin Griveaux est "désormais le candidat de toute La République en Marche", assure Marlène Schiappa

La secrétaire d'État à l'égalité femme-hommes a félicité "chaleureusement" le candidat investi par le parti présidentiel.

Marlène Schiappa félicite Benjamin Griveaux pour son investiture comme candidat LREM à la mairie de Paris (photo d\'illustration, 6 mars 2019).
Marlène Schiappa félicite Benjamin Griveaux pour son investiture comme candidat LREM à la mairie de Paris (photo d'illustration, 6 mars 2019). (OLIVIER CORSAN / MAXPPP)

"Je voudrais d'abord féliciter chaleureusement Benjamin Griveaux pour son investiture", a indiqué mercredi 10 juillet sur franceinfo, Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité femme-hommes, après la décision de la commission nationale d'investiture de le désigner comme candidat aux municipales à Paris en 2020.

Il est "désormais le candidat de toute La République en Marche. Maintenant, il va falloir se rassembler derrière Benjamin Griveaux. Le process était connu de longue date, il a été acté par nos instances, il y a eu une commission d'investiture, un bureau exécutif qui à deux reprises ont considéré que le projet porté par Benjamin Griveaux rassemblait, qu'il avait le plus de soutiens parmi les élus parisiens et que son projet était le plus clair, le plus à même de rassembler et de gagner Paris", a estimé Marlène Schiappa.

"Que chacune et chacun mette ses compétences au service du collectif"

Quant à Cédric Villani qui a montré une forme de mécontentement en parlant d'un choix "de l'appareil de LREM", "c'est quelqu'un de qualité", a commenté la Secrétaire d'État, et "il serait naturel que comme les autres candidats, Mounir Mahjoubi, Hugues Renson, Antonio Duarte, Anne Lebreton, que chacune et chacun mette ses compétences au service du collectif dans le respect de la commission d'investiture dans le respect de La République en Marche"; a appelé Marlène Schiappa.

"Benjamin Griveaux ce n'est pas quelqu'un qui arrive de l'appareil, c'est quelqu'un qui arrive de la base, qui a été un marcheur et qui s'est engagé au moment où ce n'était pas très tendance, il a gagné ses galons il a fait preuve de son expérience", a-t-elle affirmé.

"Benjamin Griveaux a construit un projet avec les Parisiens et les Parisiennes, en faisant du porte à porte en les écoutant, pour proposer un nouveau fonctionnement pour la ville de Paris (…) maintenant la campagne va se mener à la loyale, je souhaite qu'elle ne se mène pas sur des débats de personne, mais qu'elle ait une forme de hauteur de vue, sur les projets", a conclu Marlène Schiappa.