DIRECT. Municipales 2020 à Paris : Benjamin Griveaux souhaite "plus que tout une campagne digne, sans aucun propos de caniveau"

Le député de Paris a été préféré à Hugues Renson et Cédric Villani pour défendre les couleurs du parti présidentiel dans la capitale. 

Le député Benjamin Griveaux dans les jardins de l\'Assemblée nationale, le 12 juin 2019.
Le député Benjamin Griveaux dans les jardins de l'Assemblée nationale, le 12 juin 2019. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

La fin du suspense. C'est Benjamin Griveaux qui défendra les couleurs de La République en marche pour les élections municipales de 2020 à Paris. Le député de Paris a officiellement été investi, mercredi 10 juillet, par le parti présidentiel. Il a été préféré à Hugues Renson et Cédric Villani. "Je mesure l'immense honneur et la responsabilité que m'a fait la commission nationale d’investiture", s'est félicité  l'intéressé qui "souhaite plus que tout une campagne digne, sans aucun propos de caniveau." Suivez les dernières informations sur franceinfo.fr.

 "Celui qui a le plus convaincu". Les trois candidats ont été entendus pendant 90 minutes, mardi, par la Commission nationale d'investiture de LREM. Lors de son audition, Benjamin Griveaux est celui qui a fait la meilleure impression, à en croire le communiqué de la CNI qui salue "un diagnostic étoffé des attentes des Parisiens et Parisiennes, réalisé sur la base de rencontres et d'échanges avec plus de 1 000 personnes, conformément à l'ADN d'En marche et à ce que le mouvement attend de ses candidats".

"Soyons rassemblés". Plusieurs collègues de Benjamin Griveaux l'ont félicité sur Twitter. "Bravo Benjamin Griveaux pour cette investiture", s'est réjoui Julien Denormandie, le ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriale. "Il sait rassembler, il saura faire de Paris une ville ouverte sur le Grand Paris, a réagi de son côté la porte-parole du parti Aurore Bergé.

Villani vaincu. Cédric Villani n'a pas attendu le communiqué officiel du parti pour annoncer sa défaite. "II est clair que je n'obtiendrai pas l'investiture de l'appareil LREM", avait écrit le député de l'Essonne un peu plus tôt sur Twitter. L'élu, dit-il, aura "prochainement l’occasion de m’exprimer sur les perspectives qu’il convient à présent d’ouvrir." 

S'imposer à Paris. L'enjeu est de taille pour le parti présidentiel. Porté par ses bons résultats dans la capitale aux élections européennes, il souhaite désormais détrôner la maire socialiste Anne Hidalgo. 

LREM en tête. Selon un sondage publié en juin 2019 par BVA, le parti présidentiel était placé en tête des intentions de vote pour les municipales à Paris, alors même que le candidat du parti présidentiel n'était pas encore désigné. Il obtiendrait 25% des suffrages si la liste était conduite par Cédric Villani ou Benjamin Griveaux, soit un à quatre points d'avance sur la liste conduite par la maire sortante, Anne Hidalgo.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LREM

21h52 : Sur Twitter, Hugues Renson, l'un des rivaux de Benjamin Griveaux, félicite le candidat désigné tête de liste pour LREM aux municipales à Paris.

21h34 : Voici l'allocution complète de Benjamin Griveaux, désigné officiellement candidat LREM à la mairie de Paris.




21h30 : "Je respecte absolument [Cédric Villani]. Sans doute je serais dans la même position que lui si le résultat avait été différent."

Benjamin Griveaux a également été interrogé sur la réaction de son rival dans la course à l'investiture, Cédric Villani. "Je n'ai aucun doute que nous saurons trouver les voies pour se parler", indique-t-il.

21h28 : "Je souhaite plus que tout une campagne digne, sans aucun propos de caniveau. C'est un engagement que je prends ce soir."

21h42 : "Le prochain maire de Paris, il doit être le maire de tous les Parisiens."

Benjamin Griveaux, désigné candidat pour les municipales à Paris, vient de s'exprimer sur franceinfo. Il annonce vouloir "porter un projet au cœur des Parisiens", avec une "plateforme participative", une méthode qu'il désigne comme "innovante".

21h18 : "C'est probable" que Cédric Villani soit exclu de LREM s'il ne soutient pas Benjamin Griveaux, a annoncé Alain Richard, membre de la commission d'investiture En marche.

21h16 : Peu après l'annonce officielle, Gaspard Gantzer, candidat aux municipales à Paris, a annoncé "tendre la main" à Cédric Villani et Hugues Renson. "Les Parisiens ne sont pas condamnés à un duel factice entre Griveaux et Hidalgo. Ils peuvent choisir une troisième voie", a-t-il déclaré sur BFM Paris.

21h10 : Le ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriale félicite Benjamin Griveaux pour son investiture. Tout comme la porte-parole du parti, Aurore Bergé.

21h05 : Ambitieux contrarié, "gros bosseur" et "arrogant"... Qui est Benjamin Griveaux, choisi par LREM pour conquérir Paris ? Vincent Matalon dresse le portrait de l'ancien porte-parole du gouvernement passé par le PS.

Benjamin Griveaux (au premier plan), le 29 janvier 2019 Ã Paris.


(HAMILTON / REA)

20h48 : Sans blague !!! Le match était couru d'avance. On se demande bien d'ailleurs pourquoi avoir demandé à d'autres de se présenter ...

20h43 : Quelle surprise ! La démocratie Macron est en marche.

20h42 : C'est le parti présidentiel qui confirme cette information. L'ancien porte-parole du gouvernement sera l'invité de RMC et BFMTV demain.

20h42 : Dans cette compétition interne tranchée par une Commission nationale d'investiture (CNI), Benjamin Griveaux, réputé grand favori, affrontait deux autres députés, Hugues Renson et le mathématicien Cédric Villani, qui a annoncé son échec peu avant les résultats officiels.

20h31 : Benjamin Griveaux est officiellement investi par La République en marche pour les municipales de 2020 à Paris.

20h33 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité en ce début de soirée :

Benjamin Griveaux plus que jamais dans les starting-blocks pour les municipales à Paris en 2020. Son principal adversaire, Cédric Villani, a annoncé qu'il n'aurait "pas d'investiture" de LREM, sur Twitter. On attend toujours la décision officielle.

François de Rugy "conserve bien évidemment la confiance" du gouvernement, selon sa porte-parole, Sibeth Ndiaye. Elle s'est exprimée alors que Mediapart assure que le ministre de la Transition écologique a utilisé les fonds publics pour convier des amis à des dîners fastueux organisés avec sa femme.


121 femmes ont été tuées en 2018 par leur conjoint ou ex-compagnon. Selon des données de la délégation aux victimes du ministère de l'Intérieur, cela correspond à une femme assassinée tous les trois jours.

Le Slovaque Peter Sagan remporte la 5e étape du Tour de France, entre Saint-Dié-les-Vosges et Colmar. Il s'est imposé au sprint devant Wout Van Aert et Matteo Trentin. Le Français Julian Alaphilippe est toujours porteur du maillot jaune et, de son propre aveu, a passé "une belle journée".

19h08 : Griveaux, non merci.

19h08 : Je suis très déçu pour lui, il méritait cette investiture, plus original pour Paris que Griveaux.

19h03 : "Ce qui était annoncé de longue date est désormais acquis : il est clair que je n'obtiendrai pas d'investiture de l'appareil de LREM."

Cédric Villani met donc fin à une partie du suspense plus tôt que prévu. Néanmoins Benjamin Griveaux et Hugues Renson sont toujours en compétition.

19h05 : Cédric Villani annonce sur Twitter sa défaite à l'investiture LREM pour les municipales de 2020 à Paris.

19h00 : En attendant, vous pouvez relire notre article sur les trois candidats. Tout se joue entre Cédric Villani, Benjamin Griveaux et Hugues Renson, auditionnés hier pendant 1h30, devant la Commission nationale d'investiture du parti présidentiel.

18h54 : Bientôt la fin du suspense. On devrait connaître ce soir le nom de celui qui défendra les couleurs de La République en marche pour les élections municipales de 2020 à Paris. Selon un journaliste des Echos, l'annonce sera faite à 20h20.