Municipales 2020 à Nice : le bilan de Christian Estrosi salué par 8 habitants sur 10 selon un sondage

66% des Niçois trouvent que le maire sortant a fait du bon travail, 13% jugent son bilan excellent d'après un sondage Ipsos-Sopra Steria.

Christian Estrosi lors de sa réélection au conseil municipal de Nice le 4 mai 2017.
Christian Estrosi lors de sa réélection au conseil municipal de Nice le 4 mai 2017. (YANN COATSALIOU / AFP)

Christian Estrosi, le maire sortant de Nice, grand favori pour les municipales de mars 2020, a un bon bilan pour huit Niçois sur dix, selon le sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo, France Bleu et Nice-Matin publié mercredi 16 octobre.

79% des personnes interrogées se disent satisfaites du bilan du maire sortant. La municipalité a effectué un bon travail pour 66% des Niçois, voire excellent pour 13% d'entre eux. Ce niveau de satisfaction est à mettre en parallèle avec les autres grandes villes françaises. La moyenne nationale mesurée par Ipsos-Sopra Steria dans les villes de plus de 50 000 habitants est de 63% d'opinions positives.

L'action de Christian Estrosi convainc aussi les électeurs de gauche et ceux du RN

Ce satisfecit, toutes les catégories de Niçois le partagent quel que soit le profil politique. Christian Estrosi fait la quasi-unanimité des Niçois ayant voté pour sa liste en 2014 (94%). Mais il réussit aussi à convaincre les électeurs de gauche, 71% d'opinions positives, et ceux ayant voté pour le Front national (68%).

De même, les électeurs qui pensent voter, en mars prochain, pour d'autres listes que celle du maire sortant, lui reconnaissent un bon bilan. 74% des soutiens d'Eric Ciotti, 69% des électeurs de gauche et 67% des partisans du RN saluent le travail accompli depuis cinq ans.

Près d'un Niçois sur deux met la sécurité en tête de ses attentes

En ce qui concerne le programme que devra porter la future municipalité pour les six ans à venir, les Niçois souhaitent en premier lieu que la sécurité soit la priorité. Ils sont 45% à mettre cette thématique en tête de leurs attentes. Derrière, viennent la circulation et le stationnement (39%) la propreté (38%), l'environnement et la lutte contre la pollution (32%). A titre de comparaison nationale, les attentes des habitants des grandes villes de plus de 50 000 habitants sont la sécurité, pour 44% d'entre eux, l'environnement et la lutte contre la pollution (39%) et la circulation et le stationnement (36%).

Enquête sur les préoccupations des Niçois Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo, France Bleu et \"Nice Matin\", octobre 2019.
Enquête sur les préoccupations des Niçois Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo, France Bleu et "Nice Matin", octobre 2019. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

La lutte contre la pollution au coeur des préoccupations des électeurs de gauche

A noter également que les principales préoccupations varient en fonction du profil électoral des Niçois. Les électeurs déclarés de Christian Estrosi ont sensiblement les mêmes attentes que l'ensemble des Niçois (sécurité, circulation-stationnement et propreté à 41%). Ceux comptant voter pour Eric Ciotti sont plus sensibles à la sécurité (56%), la propreté (53%), la circulation et le stationnement (33%), ou le niveau des impôts locaux (33%). Les électeurs RN ont une préférence pour la sécurité (68%), la circulation et le stationnement (53%), et les transports en commun (41%). A gauche, l'électorat a plus un penchant pour l'environnement et la lutte contre la pollution (45%), le logement (33%) et les transports en commun (30%).

Ce sondage a été réalisé par téléphone du 10 au 14 octobre 2019 auprès d'un échantillon de 601 personnes inscrites sur les listes électorales à Nice, représentatif de la population niçoise âgée de 18 ans et plus.

Le "bus" des municipales de franceinfo

Quels sont les grands enjeux des municipales ? Jusqu’aux élections de mars 2020, franceinfo fait escale une fois par mois dans une grande ville française.

Après Grenoble, étape à Nice, où le maire sortant Christian Estrosi est le grand favori. Parmi ses concurrents en mars prochain, Philippe Vardon, poursuivi par son passé. Focus également sur l'enjeu de la sécurité, dans la ville qui compte le plus de caméras de surveillance en France.