Christian Estrosi fait sa rentrée politique à Nice

Le maire de Nice (Alpes-Maritimes), Christian Estrosi, était le vendredi 30 août l‘invité politique du 23H. 

franceinfo

Alors en plein rassemblement à Nice, où il a réuni ses proches de la France audacieuse, Christian Estrosi a répondu aux questions de Patricia Loison. “Ce soir, c’est le temps où je rassemble les amis de la ville, de la municipalité, comme chaque année depuis onze ans. Il s’agit de la relation d’un maire et ses administrés, c’est une fête non partisane”, débute le maire de Nice (Alpes-Maritimes), qui nie toute tentative de séduction en vue des élections municipales. 

Estrosi : “Les partis politiques ont déçu, ont trahi les Français”

Interrogé concernant sa rivalité avec son “meilleur ennemi” Eric Ciotti, Christian Estrosi a refusé d’évoquer les élections municipales à venir. “Non, ce n’est pas un début de campagne… Cela, c’est votre vision parisienne des choses. Ce que je souhaite, personnellement, c’est réunir les gens”, a précisé l’ancien ministre de l’Industrie. Christian Estrosi ose le parallèle entre la ville de Nice et la situation actuelle de la droite en France : “Je soutiens la campagne de Christian Jacob, qui devra ouvrir les bras et rapprocher les gens. Je regrette le sectarisme de notre parti, je déplore les candidats qui créent des petites chapelles et non la grande cathédrale de la droite… C’est cela qui nous a amenés à ne faire que 8% lors des élections européennes”, a estimé l’édile niçois.

Le JT
Les autres sujets du JT
estrosi nice
estrosi nice (FRANCEINFO)