CARTE. Quels sont les départements où le Parti socialiste de Benoît Hamon s'est le plus écroulé ?

Avec moins de 7%, Benoît Hamon réalise un score historiquement bas pour le Parti socialiste.

Evolution du score du PS entre 2012 et 2017
  • -100 %
  • 0 %

Soirée difficile pour Benoît Hamon. Le candidat du Parti socialiste a terminé cinquième en obtenant moins de 7% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 23 avril. L'ancien ministre de l'Education a perdu des voix dans l'ensemble des départements par rapport aux résultats obtenus par François Hollande en 2012.

>> Réactions, analyses... Suivez notre direct au lendemain du premier tour

Dans le détail, il s'écroule surtout dans le Nord, le centre de la France et les départements de la Côte-d'Azur. "Un PS à 6%, c'est complètement hallucinant, ça montre que le "casse-noix" Macron-Mélenchon, selon l'expression de Mélenchon, a brisé la candidature de Hamon", estime Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques à Lille et chercheur au CNRS.

"On peut avoir une gauche qui disparaît du paysage politique"

"Pour le PS, les législatives peuvent être un coup fatal. La gauche risque de se présenter de manière encore plus désunie, ajoute le chercheur. Et si le PS obtient moins 50 députés ou moins comme en 93, on peut avoir une gauche qui disparaît du paysage politique."