Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo "Il y en a... je ne sais pas d’où ils viennent", déclare Cazeneuve sur certains candidats de la République en marche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
cazeneuve sur candidats LREM
Article rédigé par
France Télévisions

Invité de RTL, mardi matin, l'ancien Premier ministre a affirmé que malgré "la nouveauté" apportée par certains candidats aux législatives il fallait "aussi de la densité et de l'expérience".

Bernard Cazeneuve en remet une couche. Cinq jours après avoir dit qu'on ne prend "pas la mer avec des barreurs de petit temps", mais plutôt avec "des bateaux éprouvés", l'ancien Premier ministre a redit, mardi 6 juin, les doutes qu'il avait sur l'inexpérience de certains candidats investis par la République en marche en vue des législatives. "Il en y a parmi les candidats dont je ne sais pas d’où ils viennent", a-t-il déclaré sur RTL. Avant de préciser : "Il y a des gens très bien comme dans toute organisation politique, qui ont une aspiration à la modernisation de la vie politique française, qui sont dans la sincérité (...). Si on veut que ce quinquennat réussisse, il faut de la nouveauté, il faut aussi de la densité et de l’expérience."

Bernard Cazeneuve n'apprécie guère également la présence de candidats de la République en marche "contre des jeunes femmes socialistes issues de le diversité". Il avance deux noms : Seybah Dagoma dans la 5e circonscription de Paris, et Najat Vallaud-Belkacem dans la 6e circonscription du Rhône. "Je trouve toujours injuste qu’on n’accompagne pas le parcours politique de jeunes élus qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour la réussite du quinquennat." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.