Législatives 2024 : Eric Ciotti retire son soutien à un candidat accusé d'avoir publié "des messages antisémites, homophobes et orduriers"

Le président contesté des Républicains, qui fait alliance avec le RN pour les élections législatives, avait investi un total de 62 candidats à travers la France.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le président contesté des Républicains, Eric Ciotti, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 19 décembre 2023. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Après le Rassemblement national, c'est au tour des Républicains pro-Ciotti de retirer son soutien à un candidat, mercredi 19 juin. Louis-Joseph Pecher (de son vrai nom Gannat), en campagne dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle, a publié "des propos antisémites, homophobes et orduriers", en utilisant "plusieurs comptes sur les réseaux sociaux", affirme le président contesté des Républicains dans un communiqué. 

Le candidat figurait parmi les 62 investis par l'alliance RN-LR prôné par Eric Ciotti. Ce dernier "et ses équipes condamnent sans réserve ces messages, qui ne correspondent en rien à nos valeurs", assure le communiqué. "L'union des droites que nous appelons de nos vœux doit précisément faire barrage aux torrents de haine, d'antisémitisme et de violence portés par l'extrême gauche", poursuit le texte.

Plus tôt dans la journée, le Rassemblement national a de son côté annoncé retirer son soutien à un candidat dans le Morbihan. Joseph Martin, un cadre du parti à la flamme qui avait publié un message antisémite sur les réseaux sociaux en 2018, "est suspendu et sera convoqué en vue de son exclusion", a en outre fait savoir le RN à l'AFP, en rappelant qu'il n'était pas possible de retirer sa candidature.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.