Législatives 2022 : "Il est hors de question de s'allier" avec Emmanuel Macron, prévient Florence Portelli, du parti Les Républicains

La maire de Taverny refuse que Les Républicains s'allie avec les macronistes dans le cas où le parti d'Emmanuel Macron n'obtiendrait pas la majorité absolue à l'Assemblée nationale. Elle estime que le chef de l'Etat est "le fossoyeur de la vie politique actuelle". 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Florence Portelli lors d'une conférence de presse du parti Les Républicains, à Paris le 21 mars 2022. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Florence Portelli, maire Les Républicains de Taverny, a exclu lundi 13 juin sur franceinfo une alliance avec le parti d'Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale après le second tour des élections législatives. "Il est hors de question de s'allier" avec "le fossoyeur de la vie politique actuelle", a-t-elle déclaré.

>> Retrouvez les dernières informations et réactions au lendemain du premier tour des législatives dans notre direct

Avec un peu plus de 11% des voix, Les Républicains sont arrivés "à sauver les meubles" et elle voit son parti comme "probablement la troisième force au Parlement, ce qui n'était absolument pas écrit à la fin du mois d'avril", souligne-t-elle. Un score honorable "sans compromission", explique Florence Portelli, contrairement à LREM qui "a débauché largement des gens qui auraient peut-être mieux fait de réfléchir un petit peu quand on voit ce qui se passe", selon elle.

Florence Portelli refuse d'être la force d'appoint des macronistes dans le cas où le parti d'Emmanuel Macron n'obtiendrait pas la majorité absolue à l'Assemblée nationale. "Ce monsieur est quand même en grande partie le fossoyeur de la vie politique actuelle. Il est hors de question de s'allier avec lui", a-t-elle estimé.

L'élue ne veut pas entendre parler non plus de consignes de vote automatiques pour les candidats LREM au second tour des législatives. "En revanche, il y a des circonscriptions où certains candidats sont tellement dangereux qu'il sera important pour nous d'étudier au cas par cas des soutiens à des candidats beaucoup plus républicains et soucieux aussi de ne pas accentuer les fractures sociales de ce pays", a-t-elle expliqué.

Florence Portelli souhaite que son parti soutienne le candidat LREM Clement Beaune en ballotage défavorable dans la 7e circonscription de Paris contre la candidate Nupes Caroline Mecary. En cas de duel Nupes-RN, la maire de Taverny ne choisira pas : "Personnellement, je vote blanc. Entre la peste et le choléra, je vote blanc", a-t-elle affirmé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.