Inde : un Gandhi à la conquête du pouvoir

Ce jeudi 11 avril débutaient les élections législatives en Inde. Et Rahul Gandhi, héritier de la dynastie Gandhi, menace Narendra Modi, le Premier ministre.

France 2

La famille Nehru-Gandhi, plus de 70 ans à occuper les plus hautes responsabilités en Inde, ne laisse personne indifférent dans le pays. Le petit dernier, l'arrière-petit-fils, a 48 ans. Rahul Gandhi est le leader du parti du Congrès, qu'il espère ramener au pouvoir en empochant au passage le job de Premier ministre. À ses côtés, en rouge, Priyanka Gandhi, sa petite sœur, elle aussi en lice pour un poste de députée. À eux deux, ils forment la dernière génération d'hommes et femmes politiques d'une dynastie.

Quatre générations de gouvernants

Jawaharlal Nehru était leur arrière grand-père, le tout premier Premier ministre de l'Inde indépendante. Indira Gandhi, sa fille, extrêmement charismatique et autoritaire, va elle aussi occuper ce poste pendant près de quinze ans. Elle est assassinée en 1984. C'est alors son fils, Rajiv Gandhi, qui devient lui aussi Premier ministre, et qui, lui aussi, trouve la mort dans un attentat-suicide. Quatre générations, une famille dont l'histoire se confond avec l'histoire de l'Inde tout entière.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Rahul et Priyanka Gandhi en campagne électorale dans l\'Uttar Pradesh (Inde), le 10 avril 2019.
 Rahul et Priyanka Gandhi en campagne électorale dans l'Uttar Pradesh (Inde), le 10 avril 2019. (SANJAY KANOJIA / AFP)