CARTE. Législatives : la France du vote "insoumis" au premier tour

La France insoumise n'est pas parvenue à confirmer le bon score obtenu par Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle. Avec 11,02% des voix (13,74% en ajoutant les voix du PCF), la gauche radicale pourrait obtenir de 8 à 18 députés à l'issue du second tour.

Le vote La France insoumise
  • 0,33
  • 53,77

Les "Insoumis" font grise mine. Avec 11,02% des voix (13,74% avec les voix du Parti communiste) au premier tour des élections législatives, dimanche 11 juin, La France insoumise ne confirme pas le bon score obtenu par Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle. Le bloc FI-PCF se retrouve largement derrière l'alliance LREM-MoDem (32,32%) et le bloc LR-UDI (21,56%), mais  le Front national (13,9%).

Selon la projection en siège réalisée par Ipsos/Sopra Steria*, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon et ses alliés peuvent espérer obtenir entre 8 et 18 sièges. Le bloc FI-PCF n'est donc pas sûr d'obtenir un groupe à l'Assemblée. La projection d'Ipsos prévoit entre 415 à 455 sièges à LREM, devant l'alliance LR-UDI (entre 70 à 110 sièges) et la gauche de gouvernement (PS-PRG-EELV-DVG) qui obtiendrait entre 20 et 30 sièges.

Il n'y a pas 577 Jean-Luc Mélenchon en France

"Le Front national comme La France insoumise n'arrivent pas à contester le leadership d'En marche", observe pour franceinfo Martial Foucault, directeur du Cevipof, le centre de recherche en sciences politiques de Sciences Po, "ce sont des partis politiques qui ont construit des destins autour d'un figure charismatique, mais il n'y a pas 577 Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon en France." 

* Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, "Le Point", France 24 et LCP-AN.