Cet article date de plus de six ans.

Réforme des allocations familiales : qui seront les perdants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le journal "Les Echos" publie ce mercredi 8 avril une note confidentielle de la Caisse nationale d'allocations familiales sur la réforme qui entre en vigueur en juillet. Des milliers de foyers vont voir leurs allocations divisées par deux ou par quatre.

Jusqu'à présent, les allocations familiales étaient versées à tous les ménages avec au moins deux enfants, indépendamment de leur niveau de vie. Dès le mois de juillet, les prestations seront modulées selon les revenus. Une famille bénéficiaire sur dix sera pénalisée, et ce sont les ménages les plus aisés qui seront les plus touchés. À partir de 6 000 euros de revenu net mensuel, les allocations seront divisées par deux, et elles seront divisées par quatre au-delà de 8 000 euros, comme l'explique Lucie Bouzigues, de France 2.

Une perte moyenne de 127 euros par mois

En moyenne, le manque à gagner pour les familles touchées par la réforme est estimé à 127 euros par mois. Ce sont les foyers avec deux enfants qui seront les plus pénalisés. Les familles nombreuses seront aussi touchées. Seules les familles monoparentales seront relativement épargnées. La réforme devrait permettre d'économiser 865 millions d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.