Violences après la mort de Nahel : la circulation des bus et des tramways en Ile-de-France suspendue après 21 heures "jusqu'à nouvel ordre"

Une mesure similaire avait été mise en place dès jeudi soir en région parisienne.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une station de tramway à Paris, le 18 avril 2023. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS / AFP)

Tous les bus et tramways seront interrompus à 21 heures au plus tard "tous les soirs jusqu'à nouvel ordre", a annoncé vendredi 30 juin Ile-de-France Mobilités (IDFM), l'autorité chargée d'organiser les transports dans la région capitale. Cette mesure est prise "pour la sécurité des agents et des voyageurs", a expliqué IDFM alors que la région parisienne, comme le reste de la France, est en proie à des émeutes depuis la mort de Nahel, l'adolescent de 17 ans tué par un policier mardi à Nanterre (Hauts-de-Seine). 

>> Emeutes après la mort de Nahel : suivez en direct les dernières informations

Une mesure similaire avait été mise en place dès jeudi soir. Dans la nuit de jeudi à vendredi, 12 bus appartenant à la RATP ont été entièrement détruits par des jets de cocktails Molotov sur un site où ils étaient garés à Aubervilliers

A Marseille, les transports en commun seront interrompus vendredi à partir de 19 heures, a de son côté déclaré la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. Cette mesure concerne le métro, le bus et le tram. Par ailleurs, la préfète de police des Bouches-du-Rhône a décidé d'interdire également "toute manifestation revendicative dans le centre-ville de Marseille".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.