TGV : deux lignes controversées du Sud-Ouest validées

La décision a été prise par le gouvernement, malgré l'avis négatif de la commission d'enquête publique.

FRANCE 3

C'est officiel. Les deux lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax ont été validées par le gouvernement, a annoncé le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Alain Vidalies, ce samedi 26 septembre. Une décision qui intervient malgré l'avis négatif de la commission d'enquête publique. Les deux lignes Bordeaux-Toulouse devraient entrer en vigueur d'ici 2024 et Bordeaux-Dax pour 2027. Toulouse ne sera donc plus qu'à 3h10 de Paris en TGV.

"C'est un grand projet"

Dans le Sud-Ouest, la majorité des élus se disent satisfaits. "C'est un grand projet pour l'arc atlantique, pour l'Aquitaine, mais c'est aussi un grand projet européen. Il faut savoir qu'en Espagne la grande vitesse va arriver à la frontière française en 2019 - 2020", a souligné, Alain Vidalies.

De leur côté, les opposants au projet n'ont pas manqué de crier leur indignation. Ils dénoncent notamment le coût des travaux avec plus de huit milliards d'euros annoncés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV à quai, gare de Lyon, à Paris, le 30 avril 2015.
Un TGV à quai, gare de Lyon, à Paris, le 30 avril 2015. (MANUEL COHEN / AFP)