Transports : les bagages abandonnés, la nouvelle bête noire de la SNCF

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
D. Lachaud, K. Toufik, M. Renier, L. Michel - France 3
France Télévisions

Les bagages abandonnés représentent une majeure partie des retards de trains, en raison des différentes opérations nécessaires pour s'assurer de la nature des bagages.

Souvent oubliés par les voyageurs, les bagages abandonnés impactent sérieusement les transports en commun, notamment dans les gares ferroviaires. La présence d'un seul de ces bagages peut nécessiter l'évacuation entière d'une gare, et des retards pouvant monter à plusieurs heures. Plus de 200 colis et bagages sont oubliés par les passagers chaque semaine, un chiffre trois fois plus élevé qu'en 2018.

Le Covid-19 partiellement responsable de la hausse ?

Selon la SNCF, la distraction liée au Covid-19 serait une des causes de cette hausse des oublis de bagages. "La période de confinement, les contrôles supplémentaires avec le port du masque [...], un certain nombre de préoccupations qui détourne [les voyageurs] de leur concentration à s'occuper de leurs bagages", explique Xavier Roche, directeur de la sûreté du groupe SNCF. Lors d'un colis suspect, une brigade cynophile doit être appelée. En cas de danger, des arrêts et évacuations sont à prévoir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.