SNCF : un malus pour les trains en retard

La SNCF vient de signer une convention avec la région Auvergne-Rhône-Alpes dans laquelle elle s'engage sur la ponctualité de ses TER.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus de TER à l'heure, et en contrepartie, plus d'argent pour la SNCF. Un modèle qui pourrait bientôt voir le jour partout en France, alors que ce mardi 14 novembre encore, beaucoup d'usagers se sont plaints de dysfonctionnements récurrents. Pour plus de ponctualité, la région Auverge-Rhône-Alpes et la SNCF ont signé une nouvelle convention, une première en France. En échange de subventions et d'investissements supplémentaires, la SNCF s'engage à réduire de 40% les retards d'ici 2020 et de 50% le nombre d'annulations.

Un système de bonus-malus

Des pénalités systématiques sont prévues pour tout manquement. Un système de bonus-malus est également mis en place pour quatre lignes particulièrement en difficulté, avec à la clé, 1,2 million d'euros versés par an et par ligne ou réclamés en fonction des résultats. A la SNCF, des syndicats craignent, eux, un affaiblissement du service public. Mais de son côté, avec ces conventions, l'opérateur ferroviaire essaie aussi de préparer l'arrivée prochaine de la concurrence, à partir de 2022.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de la SNCF, le 15 septembre 2017, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). 
Le siège de la SNCF, le 15 septembre 2017, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).  (MAXPPP)