SNCF : l'entreprise devra faire preuve de ponctualité

La compagnie ferroviaire a renégocié son contrat avec la région Auvergne-Rhône-Alpes. Désormais, les pénalités seront renforcées en cas de retard.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Retards, trains annulés... La région Auvergne-Rhône-Alpes est une des lignes les plus difficiles, tant le nombre de trains annulés ou les retards ne se comptent plus. Cette ligne n'est pas une exception : 13% des TER ont été en retard en 2016. La région Auvergne-Rhône-Alpes est le deuxième plus mauvais élève de l'Hexagone après Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Un bonus-malus mis en place

Un système de bonus-malus a été mis en place, pour amener la compagnie à s'appliquer davantage sur les horaires. La compagnie devra payer 1,2 million d'euros par an et par ligne. Si les objectifs sont atteints, elle percevra un bonus du même montant. Objectif : diminuer les retards de 40% et les annulations de 50%. La compagnie ferroviaire a perdu 7% de ses voyageurs sur les cinq dernières années. Le phénomène pourrait s'accentuer avec l'ouverture à la concurrence en 2023 sur l'ensemble du territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un logo de la SNCF sur un train de la nouvelle ligne Coradia, à la gare de l\'Est, à Paris, le 6 avril 2017.
Un logo de la SNCF sur un train de la nouvelle ligne Coradia, à la gare de l'Est, à Paris, le 6 avril 2017. (ERIC PIERMONT / AFP)