SNCF : "J’ai du mal à comprendre cette grève", déclare Jean-Baptiste Djebbari

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, est l’invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 16 septembre.

FRANCE 2

Invité à réagir au mouvement de grève dans les transports qui débute mercredi 16 septembre au soir, le ministre délégué chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari indique avoir "du mal à comprendre cette grève, dans la mesure où nous venons, il y a encore une semaine, d’allouer 5 milliards d’euros de soutien au secteur ferroviaire, que cela vient après les 35 milliards d’euros de reprise de dettes". "J’ai du mal à comprendre, dans le moment que nous connaissons (…), la raison profonde de leur mobilisation", ajoute le ministre.

Crise profonde de l'aviation

Concernant l’aviation, Jean-Baptiste Djebbari estime que le secteur traverse "de loin la crise la plus profonde que l’aviation civile, dans sa forme moderne, ait jamais connue". "Tant que nous n’aurons pas un vaccin, nous aurons du mal à retrouver une dynamique de voyage et la confiance totale des passagers", pense le ministre.

Quant au petit mot d’Emmanuel Macron sur la 5G et les écolos "Amish", Jean-Baptistes Djebbari pense qu’il faut distinguer "les écologistes progressistes, certains sont d’ailleurs au gouvernement, et vous avez une frange des écologistes qui considèrent que la technologie en elle-même est un danger", une distinction qui n’est pas nouvelle, souligne le ministre.

Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d\'Etat aux transports, le 15 janvier 2020. 
Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat aux transports, le 15 janvier 2020.  (LUDOVIC MARIN / AFP)