SNCF : "Guillaume Pepy est un peu un dinosaure, mais dans les circonstances actuelles, il n'y a pas de bon ou de mauvais patron"

Gilles Dansart, directeur de Mobilettre, estime lundi sur franceinfo que Guilllaume Pepy, le PDG de la SNCF, "a fait son temps", mais il s'interroge : "Est-ce que dans les circonstances actuelles quelqu'un d'autre ferait mieux ?"

Guillaume Pepy, le patron de la SNCF 
Guillaume Pepy, le patron de la SNCF  (ERIC PIERMONT / AFP)

"Dans les circonstances actuelles, il n'y a pas de bon ou de mauvais patron à la SNCF, a estimé lundi 8 janvier sur franceinfo Gilles Dansart, journaliste, directeur de Mobilettre (lettre d’informations sur la mobilité des transports). Le retard pris depuis tant d'années se voit sur le terrain."

Le patron de la SNCF Guillaume Pepy et le responsable du réseau, Patrick Jeantet, sont reçus lundi par la ministre des Transports Elilsabeth Borne pour aborder les nombreux problèmes que la SNCF a rencontrés ces dernières semaines gare Montparnasse et gare de Lyon.

"Absence de stratégie"

"On peut considérer que Guillaume Pepy a fait son temps, estime Gilles Dansart, de Mobiletter. C'est un peu un dinosaure au sommet d'une entreprise publique aujourd'hui, mais est-ce que dans les circonstances actuelles quelqu'un d'autre ferait mieux ? Ça n'est pas totalement certain."

Le vrai problème est ailleurs, pour Gilles Dansart, qui déplore un aveu "d'absence de stratégie". "Il faut remettre de l'ordre dans la maison ferroviaire. Commencer par les investissements d'Etat jusqu'au management de la SNCF" parce qu'aujourd'hui, selon lui, " il y a le plus grand désordre à tous les niveaux". "Il y a des investissements annoncés, ajoute Gilles Dansart, mais qui sont plus ou moins retenus par Bercy, des plans qui se succèdent... La remise en ordre est urgente. Et à ce moment, on pourra peut-être se poser la question du mangement et de Guillaume Pepy."