SNCF : 34% des TGV Atlantique en circulation mardi à cause d'une grève

Le trafic ferroviaire restera fortement perturbé en raison d'un mouvement de grève au Technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine). La SNCF annonce une "légère amélioration" sur les dessertes de Bordeaux et Nantes.

Des employés de la SNCF assistent les usagers, le 28 octobre 2019 à la gare Montparnasse, à Paris.
Des employés de la SNCF assistent les usagers, le 28 octobre 2019 à la gare Montparnasse, à Paris. (MAXPPP)

Les perturbations continuent. Seulement 34% des trains circuleront, mardi 29 octobre, sur l'axe Paris-Atlantique, annonce la SNCF. Lundi déjà, le trafic ferroviaire a été très perturbé avec la circulation de trois TGV sur dix. Les liaisons Paris-Rennes, Paris-Nantes et Paris-Bordeaux sont les plus fortement touchées.

Le trafic est perturbé par un mouvement social de 200 agents spécialisés au Technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine), prévu pour durer jusqu'au 31 octobre. "Il s'agit d'une cessation du  travail d'un atelier de maintenance uniquement en charge de l'axe Atlantique", précise un porte-parole de la SNCF.

Dans un climat social très tendu au sein de l'entreprise, les grévistes, qui ont déclenché leur mouvement hors de tout cadre légal, protestent contre une remise en cause "sans aucune concertation" de leurs conditions de travail, en l'espèce, la suppression des repos compensateurs pour le travail en soirée et le week-end. "Les agents ont eu une réaction épidermique, à la hauteur de la violence des annonces du management", estime Erik Meyer, secrétaire fédéral SUD-Rail.