Réforme du rail : l'inquiétude des cheminots

Le gouvernement poursuit sa réforme de la SNCF et choisit le bras de fer avec les syndicats. L'exécutif se laisse la possibilité de légiférer par ordonnance. Qu'en pensent les cheminots ?

FRANCE 2

Les cheminots sont concernés par la réforme en profondeur de la SNCF prévue par le gouvernement. Pour des contrôleurs interrogés, le statut de cheminots est la contrepartie de conditions de travail difficiles. "Ma journée type a commencé ce matin à 4h30 pour aller récupérer un train dans l'arrière-pays niçois, sur une ligne qui est menacée, et accompagner ce train et poursuivre la matinée de travail. C'est le quotidien des cheminots qui font partie des Français besogneux", confie Michaël Albin, cheminot CGT.

Vers un conflit social d'importance ?

Le gouvernement assure que le statut de cheminot ne changera que pour les nouveaux embauchés. Des cheminots qui ne veulent pas payer pour tous les problèmes de la SNCF. Selon eux, l'ouverture à la concurrence ne changera rien pour les usagers. La plupart des cheminots interrogés se disent prêts à entamer une grève dure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TER s\'arrête à Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), le 27 février 2018. 
Un TER s'arrête à Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), le 27 février 2018.  (ERIC CABANIS / AFP)