La SNCF veut revoir le temps de travail

L'entreprise va bientôt être confrontée à une concurrence totale, et veut donc renégocier les 35 heures.

FRANCE 2

Pour préparer l'ouverture à la concurrence prévue pour 2020, la SNCF s'apprête à entamer un des chantiers les plus polémiques : la renégociation du temps de travail. La principale ambition de la direction est de réadapter les 35 heures. Interrogé sur RTL, le président Guillaume Pépy veut que ce temps de travail "soit plus efficace, dans l'intérêt des clients, c'est-à-dire d'avoir des trains plus à l'heure, des trains plus fiables et moins chers".

S'inspirer du fret

Les négociations débuteront à la SNCF dans quelques semaines, et la direction compte s'inspirer de l'organisation du travail en vigueur dans le secteur du fret, déjà privatisé. Pour harmoniser les temps de travail entre le public et le privé, la direction envisage de réaménager les 35 heures, supprimer des RTT ou des congés ou réduire le personnel.
Sur l'épineux dossier des effectifs, une étude commandée par le patronat a montré que si la SNCF adoptait le temps de travail, elle pourrait réduire les effectifs de 18%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV de la SNCF à la gare de Lyon, à Paris, le 30 avril 2015.
Un TGV de la SNCF à la gare de Lyon, à Paris, le 30 avril 2015. (MANUEL COHEN / AFP)