Grève dans les transports : "L’affluence en gare sera très dangereuse" lundi, prévient la SNCF

"Lundi, le nombre de trains en IDF ne permettra pas d’accueillir le nombre de clients habituel", prévient samedi la SNCF qui recommande aux usagers franciliens d'éviter les gares lundi, pour leur sécurité.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Illustration dans les transports franciliens. Des usagers patientent sur le quai du RER a l'heure d'affluence. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit samedi, la SNCF s'attend à ce que le trafic reste toujours très perturbé dans les transports en début de semaine prochaine et recommande aux usagers d'éviter les Transilien lundi, l'affluence attendue dans les gares s'annonçant "très dangereuse"

>> DIRECT. Grève du 7 décembre : suivez les mobilisations et les perturbations de ce samedi

"Lundi, le nombre de trains en IDF ne permettra pas d’accueillir le nombre de clients habituel : max de 4 trains/h sur certains RER au lieu de 20 trains/h. L’affluence en gare sera donc très dangereuse. SNCF demande à ceux qui le peuvent d’annuler leurs déplacements", prévient la compagnie ferroviaire sur son compte Twitter samedi. 

"On anticipe le fait que lundi sera difficile, avec pas beaucoup plus de trains et potentiellement beaucoup plus de voyageurs", explique samedi à franceinfo Alain Krakovitch, le directeur général de SNCF Transilien. Il appelle donc les usagers à éviter les gares d'Ile-de-France ce jour-là, en raison du risque d'éventuels mouvements de foule, rappelant que vendredi dernier déjà, la situation était très difficile "avec un certain nombre de voyageurs qui sont revenus plus nombreux que jeudi, et avec un nombre de trains qui restait très faible".

Notre responsabilité est claire, ne pas mettre en danger nos clients. Donc on recommande à tous les voyageurs qui le peuvent de ne pas venir en gare lundi.

Alain Krakovitch

à franceinfo

Le directeur général de SNCF Transilien rappelle que le covoiturage restera gratuit lundi en Ile-de-France pour les passagers. "Pendant les grèves, rien à débourser, voyager en covoiturage est gratuit pour tous", précise Île-de-France Mobilités (la régie des transports franciliens), sur son site.

Alain Krakovitch ajoute par ailleurs que tous les abonnés du passe Navigo seront remboursés "sur toutes les lignes où le service minimum n'a pas été assuré", soit "un train par heure en heure de pointe". C'est le cas notamment pour certains tronçons du RER D, géré par la SNCF. Contactée par franceinfo, Île-de-France Mobilités confirme un "accord de principe" avec la SNCF, mais ne s'exprime pas concernant la RATP. Les "modalités" de cet accord n'ont cependant pas encore été déterminées, selon Île-de-France Mobilités, qui ajoute que Valérie Pécresse, la présidente de région, avait "posé comme principe de demander aux opérateurs de rembourser au cas où le service minimum ne serait pas assuré".

Les prévisions de trafic détaillées pour la journée du lundi 9 décembre seront connues dimanche à partir de 17 heures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.