SNCF : une reprise sous tension

Le mouvement social des cheminots de la SNCF laissera des traces. Globalement, le trafic normal des trains a repris lundi 21 octobre. La SNCF annonce un fonds exceptionnel pour assurer le remboursement des billets. 

FRANCE 2

Retour à la normale annoncé dans les gares, mais, au quatrième de jour de grève à la SNCF, des perturbations persistent lundi 21 octobre. Un couple de Picards est bloqué depuis deux jours à Marseille (Bouches-du-Rhône). "Cela nous fait deux jours d'hôtel en plus, et avec les reports, cela nous fait 600 euros en plus", regrette le couple. 

Les billets et les dépenses imprévues seront remboursés

Pourtant, la SNCF annonce lundi 21 octobre la reprise du trafic ferroviaire. Neuf TER sur dix, deux Intercités sur trois, et une circulation normale pour les Ouigo et le TGV. Une amélioration sur les rails qui n'a pas convaincu tous les voyageurs. Certains ont opté pour le bus afin d'être sûrs d'arriver à l'heure. Pour tous les voyageurs lésés, le PDG de la SNCF Guillaume Pépy promet un remboursement intégral, avec la création d'un fonds d'un million d'euros qui servira à couvrir les dépenses imprévues des voyageurs. Une décision confirmée par le gouvernement, qui demande des sanctions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux trains stationnés en gare de Toulouse Matabiau (Haute-Garonne) le 20 octobre 2019, au troisième jour d\'un mouvement social des cheminots qui font valoir leur droit de retrait, après un accident dans les Ardennes.
Deux trains stationnés en gare de Toulouse Matabiau (Haute-Garonne) le 20 octobre 2019, au troisième jour d'un mouvement social des cheminots qui font valoir leur droit de retrait, après un accident dans les Ardennes. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)