SNCF : les syndicats contre la mise en concurrence

Le 6e épisode de la grève de la SNCF, qui implique d'importantes perturbations du trafic ferroviaire, a débuté vendredi 27 avril et terminera lundi 30 au matin. Les syndicats concentrent leurs revendications sur le statut des cheminots, mais aussi sur la mise en concurrence.

FRANCE 3

Grève SNCF, 6e épisode. Cette nouvelle période de perturbation du trafic ferroviaire a débuté vendredi 27 avril au soir et durera jusqu'à lundi 30 avril à 8 heures. Gare Montparnasse, à Paris, le trafic grandes lignes était réduit dimanche29 avril dans l'après-midi à un Intercités sur trois et à un TGV sur deux. Les voyageurs ont donc dû jongler avec les horaires pour arriver à destination.

Les syndicats craignent une privatisation détournée

Les revendications de la grève sont centrées sur le statut des cheminots, mais aussi sur l'ouverture à la concurrence. Sur les quais de gare français, on pourrait ainsi monter à partir de 2021 dans des trains SNCF, mais aussi dans des trains gérés par des entreprises privées. Pour les syndicats, la fin du monopole de la SNCF est une manière détournée de privatiser les chemins de fer. Le 7 mai, le Premier ministre va rencontrer leurs représentants, qui essaieront de faire changer d'avis au gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants participent à la journée de mobilisation interprofessionnelle organisée à l\'appel de la CGT, le 19 avril 2018 à Paris.
Des manifestants participent à la journée de mobilisation interprofessionnelle organisée à l'appel de la CGT, le 19 avril 2018 à Paris. (MAXPPP)