Réforme des retraites : une multitude de dérogations

La prochaine journée de négociation sur la réforme des retraites entre gouvernement et syndicats est prévue le 7 janvier. L'exécutif a déjà fait des concessions en accordant des dérogations aux policiers et militaires.

France 2

Les danseurs de l'Opéra, c'est la toute dernière profession à laquelle le gouvernement a octroyé des concessions. Une de plus sur la liste des aménagements à la réforme des retraites. Les premiers à avoir obtenu gain de cause sont les policiers, les surveillants pénitentiaires et les contrôleurs aériens. Ils pourront partir en retraite à 52 ans. Départ à 57 ans pour les pompiers, les routiers et les policiers municipaux. Les pilotes d'avion pourront partir à 60 ans. Les hôtesses et stewards conserveront leur caisse de retraite complémentaire.

Système de retraites de moins en moins universel

Pour les marins-pêcheurs, l'ouverture des droits à la retraite sera maintenue à 55 ans pour 15 ans de navigation. Les enseignants, eux, se voient proposer la revalorisation de leur salaire pour maintenir leur niveau de pension. Enfin, pour les cheminots, les fers de lance de la contestation, seule la génération après 1980 ou 1985 pourrait être concernée par la réforme du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 26 décembre 2019. 
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 26 décembre 2019.  (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)