Réforme des retraites : Castaner motive les policiers pour la grève du 5 décembre

Le gouvernement se prépare à faire face à la contestation contre la réforme des retraites jeudi 5 décembre. Christophe Castaner a rassuré les forces de l'ordre en leur confirmant le maintien de leur régime spécial.

FRANCEINFO

Le gouvernement d'Édouard Philippe n'est pas droit dans ses bottes comme Alain Juppé en 1995, mais plutôt souple sur ses appuis. Il a changé de stratégie et tient à discuter et écouter tout le monde. La réforme des retraites devait s'appliquer à ceux qui sont nés en 1963 et après. Finalement, ce sera pour ceux nés en 1970 voire plus tard.

 >> Grève du 5 décembre : suivez la situation en direct

Pour les bénéficiaires des régimes spéciaux, ça pourrait être encore plus tard et des dates différentes selon les professions. Le gouvernement va jusqu'à accepter les particularismes. Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, a écrit mercredi 4 décembre aux policiers pour les assurer du maintien des "spécificités" de leur régime de retraite. Ce sera peut-être un régime universel, mais l'universalité souffrira d'exceptions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d\'Etat Laurent Nuñez saluent des policiers avant la manifestation des \"gilets jaunes\" à Paris le 15 décembre 2018.
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nuñez saluent des policiers avant la manifestation des "gilets jaunes" à Paris le 15 décembre 2018. (MUSTAFA YALCIN / AFP)