Île-de-France : Valérie Pécresse confirme un dédommagement supplémentaire pour les voyageurs les plus touchés par la grève du printemps

La présidente de la région annonce l'envoi de chèque de 25 euros pour près de 230 000 voyageurs touchés par la grève du printemps.

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, le 11 juillet 2018. 
La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, le 11 juillet 2018.  (ERIC PIERMONT / AFP)

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a confirmé lundi 3 septembre, sur France Bleu Paris, l'envoi d'un chèque de dédommagement supplémentaire de 25 euros pour près de 230 000 voyageurs qui ont été particulièrement touchés par la grève SNCF du printemps.

"Près de 230 000 voyageurs qui étaient sur les lignes les plus sinistrées, la ligne R, la ligne P et d'autres branches très impactées dans le Val-d'Oise, par exemple, vont recevoir un chèque de 25 euros de dédommagement supplémentaire. Un chèque d'Ile-de-France Mobilité pour tenir compte du fait qu'ils n'ont quasiment pas eu de transports pendant ces mois de grève", a expliqué la présidente Les Républicains de la région Ile-de-France.

Le mouvement de grève de la SNCF contre la réforme ferroviaire a duré du 3 avril au 28 juin, par période de deux jours tous les cinq jours, soit 36 jours au total. 50% du montant des passes Navigo et Imagine R ont été remboursés, sous conditions, par la SNCF, pour les abonnements d'avril et de mai.

Valérie Pécresse a également ajouté vouloir lancer, dès la rentrée, un grand plan pour améliorer la propreté dans le métro. "Je veux des toilettes dans le métro... Il faut au moins doubler les toilettes dans le métro pour que les voyageurs soient un peu moins indisposés quand ils le prennent", conclut-elle.