Pagaille à la SNCF : le trafic "très sensiblement identique" à celui de vendredi

Le trafic des trains reste perturbé samedi dans plusieurs régions de France.

Des voyageurs en gare de Lyon, vendredi 18 octobre 2018 à Paris, lors d\'un mouvement de grève surprise. 
Des voyageurs en gare de Lyon, vendredi 18 octobre 2018 à Paris, lors d'un mouvement de grève surprise.  (DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP)

Pagaille en vue. Le trafic SNCF reste très perturbé, samedi 19 octobre, au premier jour des vacances scolaires. La direction et les syndicats n'ont pas trouvé de compromis pouvant inciter les conducteurs et contrôleurs à lever leur droit de retrait, exercé après un accident qui a fait plusieurs blessés mercredi, dont un conducteur de train.

>> Trafic perturbé à la SNCF : trois questions sur le droit de retrait exercé par des conducteurs et contrôleurs

Après cinq heures de discussions, les deux parties se sont séparées sans accord et devraient se voir dans le "courant de la semaine prochaine", a annoncé la direction. D'ici là, elle appelle les conducteurs et contrôleurs à "reprendre au plus vite le travail car ils sont en situation irrégulière", assure-t-elle.

Pas d'amélioration sur le réseau TER

Conséquence : côté trafic, "la situation sera très sensiblement identique" à celle de vendredi. Les TER vont être très perturbés avec plusieurs supressions de trains en provenance de Chartres, Tours, Bordeaux, Laroche-Migennes, Troyes ou encore Saint-Dizier. D'autres sont annoncés avec du retard. Le RER connaîtra des perturbations multiples :

• RER A : trafic perturbé entre La Défense et Poissy et entre La Défense et Cergy le Haut.

 RER B : trafic extrêmement perturbé entre Paris Nord et Mitry Claye-Aéroport CDG 2. Trafic normal entre Paris Nord et Robinson-Saint-Rémy lès Chevreuse.

 RER D : quasiment aucun train ne circule sur la ligne.

 Le trafic sera perturbé sur l'ensemble des lignes H, J et L.

 Ligne R : aucun train entre Melun et Montereau via Hericy et entre Moret et Montargis. Quasiment aucun train entre Paris et Montereau via Moret.

Les TGV seront légèrement affectés dans la région Sud-Est (Lyon, Marseille, Nice, Montpellier) et Atlantique-Ouest (Rennes, Nantes, Bordeaux), avec 9 trains sur 10 en circulation. Le trafic sera normal dans le Nord et l'Est. Par ailleurs, aucun train à bas coût Ouigo ne circulera samedi. Les usagers seront automatiquement remboursés, précise la SNCF

Les syndicats s'opposent aux trains sans contrôleur

Cet arrêt de travail fait suite à un accident survenu mercredi soir : un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau à Saint-Pierre-sur-Vence (Ardennes). La préfecture des Ardennes indique qu'il y a eu "onze blessés", dont certains ont été hospitalisés.

Des agents de conduite et contrôleurs ont fait valoir leur droit de retrait dès jeudi et plus encore vendredi matin, à la prise de service. Le conducteur, blessé et choqué, "a dû porter secours aux passagers car c'était le seul agent SNCF à bord !", a déploré dans un communiqué SUD-Rail.

>> SNCF : quatre questions sur le dispositif "équipement agent seul", au centre du mouvement social des cheminots

Les syndicats SUD-Rail, CGT-Cheminots, FO-Cheminots et Fgaac-CFDT contestent le mode d'exploitation "équipement agent seul", qui permet de faire circuler des trains sans contrôleur, évoquant des risques de sécurité pour les voyageurs, alors que selon la direction "il existe depuis des dizaines d'années".