Covid-19 : la SNCF a perdu "plus d'un tiers" des voyageurs professionnels sur les trains longue distance, annonce son PDG

"Avant, on parlait des heures de pointe, maintenant, on parle des jours de pointe", constate Christophe Fanichet.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, le 25 janvier 2022 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

La SNCF a perdu "plus d'un tiers" des voyageurs professionnels sur les trains longue distance depuis la crise du Covid-19, a annoncé mardi 25 janvier sur franceinfo Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs. Au mois de janvier, "75% des professionnels ne sont plus dans le train", a-t-il ajouté.

>> Lancement de SNCF Connect, "la porte d'accès à toutes les mobilités"

La généralisation du télétravail dans les entreprises pendant la crise du Covid-19 a eu un impact pour la SNCF : "Une disparition d'une partie importante des professionnels", explique Christophe Fanichet. "C'est plus d'un tiers des professionnels qui ne prennent plus le train de longue distance. Ils ne sont pas revenus. D'ailleurs, au mois de janvier, 75% des professionnels ne sont plus dans nos trains", a-t-il indiqué.

"Le télétravail aura un impact. Mais ce que l'on voit surtout, c'est qu'il y a plus de loisirs et les Français ont plus envie de s'évader. En fait, on a une espèce de compensation loisirs/professionnels."

Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs

à franceinfo

Le télétravail a changé les habitudes des voyageurs : "Avant, on parlait des heures de pointe, par exemple en Île-de-France, aujourd'hui, maintenant, on parle des jours de pointe. Le jour de pointe, c'est le mardi, avec 25% de voyageurs supplémentaires par rapport au vendredi", a-t-il indiqué.

Les voyages de loisir se prennent aussi de plus en plus tôt dans la semaine : "On voit des heures de pointe qui arrivent dès le jeudi soir et qui vont jusqu'au lundi soir, alors qu'avant, cela commençait le vendredi après-midi et cela s'arrêtait le dimanche soir", a-t-il souligné.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.