Côtes-d'Armor : le conducteur d'un TGV "oublie" de marquer l'arrêt à Lamballe

Les voyageurs, descendus à Saint-Brieuc, ont regagné Lamballe via un autre train.

Un TGV arrive en gare de Lille (Nord), le 29 mars 2018.
Un TGV arrive en gare de Lille (Nord), le 29 mars 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Le conducteur d'un TGV reliant Paris à Lannion (Côtes-d'Armor) a oublié de marquer l'arrêt en gare de Lamballe, dimanche 29 juillet, à la mi-journée. "Il ne s'agit pas d'une défaillance technique, mais bien d'un oubli, explique la SNCF à franceinfo. Cela se produit peut-être une ou deux fois dans l'année, sur les lignes où certaines gares ne sont pas systématiquement desservies."

Quelque 69 passagers ont donc vu passer leur gare d'arrivée sans pouvoir descendre du TGV. Ils n'ont toutefois pas eu à aller très loin : le train s'est arrêté, comme prévu cette fois, à Saint-Brieuc. Une gare située à une quinzaine de minutes de Lamballe en train. "Il serait contre-productif d'arrêter le TGV au milieu de nulle part, sans pouvoir faire demi-tour, justifie la SNCF. Le mieux est encore de continuer jusqu'à l'arrêt suivant." En gare de Saint-Brieuc, les passagers ont été "pris en charge et reconduits jusqu'à Lamballe", via un train qui repartait en direction de Paris.