Hausse des prix de l’essence : le chèque-carburant peut-il être une solution viable ?

Publié Mis à jour
Hausse des prix de l’essence : le chèque-carburant peut-il être une solution viable ?
France 2
Article rédigé par
V. Frédéric, B. Six, P. Montels, L. Feuillebois - France 2
France Télévisions

À l’instar du chèque-énergie pour le gaz et l’électricité, l’idée d’un chèque-carburant équivalent émerge pour pallier la hausse des prix de l’essence. Une mesure similaire a déjà été mise en place dans les Hauts-de-France.

Les prix atteignent des records à la pompe et impactent de nombreux Français. Dans les Hauts-de-France, 48 000 automobilistes profitent d’un coup de pouce de la région depuis 2016. 20 euros par mois leur sont alloués, sous certaines conditions : ne pas gagner plus de deux fois le smic, travailler à plus de 20 km de son domicile et ne pas avoir d’autres accès aux transports en commun. "C’est toujours bien, surtout si ça permet aux gens d’aller au travail. Les fins de mois sont très compliquées, surtout en ce moment", réagit un homme.

Une généralisation en question ?

La mesure peut-elle être généralisée à toute la France ? "On sait qui sont les ménages qui se chauffent au gaz ou à l’électricité. Là, on ne sait pas qui sont ceux qui utilisent leur véhicule, la distance entre le lieu d’habitation et celui du travail, s’ils ont la possibilité de prendre d’autres transports", détaille Mathieu Plane, économiste à l’OFCE. Ce dernier évoque un dispositif complexe, qui ne pourrait être rapidement opérationnel. Une autre piste étudiée par le gouvernement est la diminution des taxes, qui représentent deux tiers des coûts à la pompe. Mais cette mesure ne pourrait s’appliquer que si les hausses se poursuivent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.