Guadeloupe : les barrages empêchent l’approvisionnement des stations-service

Publié Mis à jour
Guadeloupe : les barrages empêchent l’approvisionnement des stations-service
Article rédigé par
D. Schlienger, S. Guillemot - France 2
France Télévisions

En Guadeloupe, où le couvre-feu a été prolongé jusqu’au 28 novembre, la crise continue avec ses pénuries importantes, notamment d’essence. Si bien que les autorités ont mis en place un rationnement.

En quelques minutes seulement, une dizaine d’automobilistes tentent leur chance dans une station-service située tout à l’est de la Guadeloupe, dans la commune de Le Moule. Ici, il n’y a plus d’essence depuis trois jours. “Je ne peux pas aller travailler à pied (...), faut négocier. Ce n’est pas possible”, commente une conductrice. Cette station n’a pas été approvisionnée depuis une semaine et le début de la grève générale et aucune livraison n’est, pour le moment, envisageable.

Pas plus de 20 litres par véhicule

“C’est dangereux de faire circuler un camion de carburant avec les routes qui sont barrées", explique Servais Golabkan, gérant de la station. À tout juste 30 km de là, dans une zone industrielle, les cuves de carburant sont bien pleines. Mais acheminer de l’essence à travers toute l’île est quasiment impossible. Dans une station où il en reste encore un peu, les automobilistes sont limités à 20 litres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.