Cet article date de plus de trois ans.

17 novembre : le président veut se recentrer sur le quotidien des Français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
"Gilets jaunes" : le président veut se recentrer sur le quotidien des Français
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de Besançon (Doubs), où le président de la République a inauguré un musée vendredi 16 novembre, Thierry Curtet fait le point sur l'ampleur de la mobilisation des "gilets jaunes".

L'ampleur de la mobilisation du mouvement des "gilets jaunes" samedi 17 novembre reste inconnue et inquiète le chef de l'État. "Du côté de l'Élysée, on est inquiet", confirme Thierry Curtet en direct de Besançon (Doubs). "On est inquiet, car on juge ce mouvement sans interlocuteurs, sans cadre, absolument insaisissable. Alors, on est à la fois vigilant et attentif, vigilant notamment en cas de débordement", poursuit le journaliste. 

Des manifestations en dehors du centre-ville

"Du côté de l'Élysée, on dit plutôt être concentré sur les réformes de long terme, on met trop de côté les soucis immédiats des Français et donc l'Élysée veut se recentrer sur cet aspect très quotidien", détaille Thierry Curtet. Emmanuel Macron se rend compte qu'il est "très difficile de communiquer dans ce contexte. Il est ici dans une séquence plutôt culturelle, pour inaugurer un musée des arts et de l'archéologie, et évidemment tout le monde n'a à l'esprit que les manifestations de demain [samedi 17 novembre]". Certaines manifestations ont même commencé vendredi 16 novembre à Besançon, en dehors du centre-ville très sécurisé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.