"Gilets jaunes" : à La Réunion, l'économie est paralysée

Sur l'île de La Réunion, la mobilisation des "gilets jaunes" perturbe la circulation depuis maintenant douze jours.

La mobilisation des "gilets jaunes" est particulièrement importante sur l'île de La Réunion. La ministre des Outre-mer a donc décidé de se rendre sur place. La journaliste Sophie Gastrin explique : "La ministre Annick Girardin a promis de se rendre sur tous les barrages, d'aller rencontrer tous les manifestants. À 15h30 sur l'île de La Réunion, mercredi 28 novembre, 29 barrages sont recensés, loin des 300 annoncés et du blackout voulu par les 'gilets jaunes'".

L'économie locale est à l'arrêt

Quoi qu'il en soit, il est toujours extrêmement difficile de circuler sur les routes, car les barrages ne sont plus filtrants, mais totalement bloquants par endroits. La journaliste poursuit : "L'axe principal qui relie le nord à l'ouest est totalement fermé à la circulation. Cela fait 12 jours que l'économie réunionnaise est à l'arrêt, les entreprises locales estiment à 20 millions d'euros les pertes par rapport au début de la mobilisation."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" rassemblés à Sainte-Marie à La Réunion, le 28 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" rassemblés à Sainte-Marie à La Réunion, le 28 novembre 2018. (RICHARD BOUHET / AFP)