Automobiles : coup de pouce pour les véhicules propres

Les banques sont sollicitées pour adapter leurs offres de crédit à l'achat d'un véhicule vert.

France 3

Acheter une voiture plus verte même avec l'aide du gouvernement est encore difficile financièrement pour les Français. En 2019, le gouvernement va mettre en place une super prime de conversion pour 20% des foyers les plus modestes. En clair, pour un véhicule diesel ou essence d'avant 2001, l'État versera jusqu'à 4 000 € pour l'achat d'un véhicule moins polluant, et jusqu'à 5 000 € s'il est électrique ou hybride. Chez le concessionnaire Aramisauto, les clients peuvent trouver des voitures d'occasion à partir de 6 000 €, mais elles ne conviennent pas à tout le monde, car elles sont souvent trop petites.

Des taux réduits

Le gouvernement cherche donc des aides supplémentaires. "On discute avec les constructeurs, les banquiers pour trouver la bonne solution", a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe au micro de BFM TV mercredi 28 novembre. Les banques assurent travailler à trouver des solutions. Cela pourrait passer par un accès au crédit plus facile à des taux plus réduits. Elles expliquent néanmoins que les offres de crédit à taux préférentiel pour les véhicules verts existent déjà.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture électrique est en train de se recharger.
Une voiture électrique est en train de se recharger. (FABRICE COFFRINI / AFP)