"Gilets jaunes" : le point sur la mobilisation mardi région par région

Les blocages se poursuivent mardi, pour le quatrième jour consécutif, dans plusieurs régions de France.

Mobilisation des gilets jaunes à Caen, le 19 novembre 2018.
Mobilisation des gilets jaunes à Caen, le 19 novembre 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

La mobilisation des "gilets jaunes" se poursuit. Après la grande journée de mobilisation du 17 novembre, les blocages continuent mardi 20 novembre, pour le quatrième jour consécutif. Voici le point sur les actions en cours dans les différentes régions.

Alsace

Des blocages sont signalés à Schwindratzheim (Bas-Rhin) à la barrière de péage, mais aussi à Sarre-Union, Roppenheim, Rothau, dans le Val de Villé, mais aussi à Burnhaupt-le-Haut (Haut-Rhin) et Malmerspach et Saint-Amarin, affirme France Bleu Alsace.

Auvergne-Rhône-Alpes

Dans le Puy-de-Dôme, la trentaine de manifestants qui bloquaient mardi matin le dépôt de carburant de Cournon-d'Auvergne ont été dispersés par les CRS, annonce France Bleu Pays d'Auvergne. Les CRS ont d'abord chargé avant l'intervention d'une tractopelle pour dégager la barricade de palettes. Les "gilets jaunes" promettent de revenir, selon France Bleu.

En Ardèche, des blocages ont été signalés à Davèzieux, Serriéres et Saint-Just-d'Ardèche, rapporte France Bleu Drôme-Ardèche, mais aussi à l’échangeur de l'autoroute A7 à Montélimar Nord (Drôme). 

Une quinzaine de "gilets jaunes" se sont postés mardi matin devant le dépôt pétrolier de Vovray en Haute-Savoie, au nord d’Annecy, rapporte France Bleu Pays de Savoie, qui indique qu'il n'y a pas de blocage, mais un ralentissement de l’activité et des camions qui viennent au dépôt. Une douzaine de camions se sont mis sur le côté d’eux-mêmes et ne rentrent pas dans le dépôt. La police est présente sur place.

Bourgogne-Franche-Comté

Dans l’Yonne, les manifestants ont réinvesti mardi matin le rond-point de Rosa Park, au sud de Sens, rapporte France Bleu Bourgogne. Lundi soir, les CRS ont débloqué ce rond-point où 200 camions étaient immobilisés.

Les forces de l'ordre ont évacué mardi matin le barrage mis en place par des "gilets jaunes" devant l'entrepôt Easydis de Besançon (Doubs), qui alimente les sypermarchés Casino de la région, rapporte France Bleu Besançon"La manifestation oui, mais on ne peut pas laisser bloquer le département", a affirmé le préfet du Doubs, Joël Mathurin, joint par France Bleu Besançon, qui a ordonné l'évacuation de ce barrage composé d'une vingtaine de manifestants. Il dit également constater une "évolution dans les personnes qui manifestent" et "une forme de jusqu'au-boutisme de certains manifestant".

Bretagne

Dans les Côtes-d'Armor, des "gilets jaunes" sont encore présents à Plaintel, Langueux, Loudéac, Dinan et Guingamp, selon les informations de France Bleu Armorique.

En Ille-et-Vilaine, quelques personnes sont encore à Javené près de Fougères. Les dizaines de "gilets jaunes" qui bloquaient le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, au sud de Rennes, ont été délogés par les CRS vers 6h45 mardi, rapporte la journaliste de franceinfo sur place. Ils bloquaient le site depuis lundi. L'opération s'est faite dans le calme.

Centre-Val-de-Loire

Dans l'Indre, un barrage filtre la circulation dans la zone commerciale à Saint-Maur, rapporte France Bleu Berry. La circulation est aussi filtrée à Argenton-sur-Creuse. À Montierchaume, la routes est totalement bloquée sur la nationale entre Châteauroux et Issoudun. La circulation est également bloquée à la sortie de Déols. Les gendarmes demandent aux "gilets jaunes" de filtrer la circulation pour ne pas pénaliser la zone économique de la Malterie.  

Dans le Cher, un barrage filtrant est en cours sauf pour les camions non frigorifiques, à la Chapelle-Montlinard sur la RN151. La circulation est aussi filtrée à Cours-les-Barres au pont de Givry et à Sancoins sur la D2076, en direction de Bourges.

Corse

Les dépôts pétroliers de la Marana et de Lucciana, au sud de Bastia, qui étaient occupés depuis plusieurs heures par des manifestants du mouvement des "gilets jaunes", ont été débloqués par les forces de l'ordre mardi matin, rapportent France Bleu RCFM et la préfecture de Haute-Corse.

À la Marana, le dépôt pétrolier a été débloqué sur ordre de la préfecture et l'alimentation des stations-services a repris normalement, même si des "gilets jaunes" sont toujours présents sur place, encadrés par les forces de l'ordre, indique France Bleu RCFM. À Lucciana, le dépôt pétrolier a également été débloqué et alimente les stations-services normalement, indique la préfecture.

Ces blocages, qui n'auront duré que quelques heures, avaient occasionné des pénuries de carburant dans plusieurs stations-services de la région bastiaise, prises d'assaut par les automobilistes dans la soirée lundi soir.

Grand Est

Dans la Marne, des blocages ont lieu à Cormontreuil, à Thillois, sur la N44 à Frégnicourt, à Mœurs-Verdey près de Sézanne et à Beamont-sur-Vesle. D'après France Bleu Champagne-Ardenne, ce sont des barrages filtrants pacifistes, les voitures passent au compte-gouttes. Des blocages sont aussi mis en place à Vitry-le-François.

En Haute-Marne, des barrages filtrants sont en cours sur la nationale 4 à Hallignicourt en direction de Saint-Dizier.

Dans les Ardennes, à Charleville-Mézières, le rond point de la Croisette est bloqué par des "gilets jaunes", qui ont passé la nuit sur place.

Hauts-de-France

Dans le Nord, de nouveaux blocages sont en cours sur le rond point de Seclin, près de l'autoroute A1, sur l'autoroute A26, à Dechy près de Douai, à Béthune et à Maubeuge, rapporte France Bleu Nord.

Dans la Somme, les opérations de filtrages ont repris mardi matin à Flixecourt, sur la départementale 1001, rapporte France Bleu Picardie. À Doullens, des manifestants ont également passé la nuit sur leur point de blocage situé sur l'axe Doullens-Arras (N25). Un appel sur les réseaux sociaux a été lancé pour une opération escargot à partir de 7 heures au départ d'Amiens-Nord en direction de la zone commerciale Géant de Glisy. Sur la zone commerciale Géant Glisy les opérations de filtrages ont repris depuis 6h30. 

Île-de-France

Les CRS sont intervenus mardi matin pour débloquer la raffinerie Total de Grandpuits, en Seine-et-Marne, dont l'accès était barré depuis lundi soir par une cinquantaine de manifestants du mouvement des "gilets jaunes", rapporte France Bleu Paris.

La Réunion

La préfecture de La Réunion a décidé de fermer tous les établissements scolaires et crèches de l'île pour la journée de mardi, rapporte Réunion La 1ère, après une quatrième nuit de violences en lien à la mobilisation des "gilets jaunes". Les services municipaux de Saint-Paul et de Saint-Louis sont aussi fermés, indiquent les mairies. De nombreux barrages ont été mis en place par les manifestants, à Saint-André, Saint-Louis et Saint-Paul notamment.

Dans la nuit de lundi à mardi, des commerces ont été incendiés et vandalisés au Port, à Saint-Denis, mais aussi à Saint-Paul. Le McDonald's du Port a été vandalisé et pillé dans la nuit. Des affrontements ont aussi eu lieu entre groupes de jeunes et forces de l'ordre dans plusieurs communes de l'île. Selon Réunion La 1ère, "l’hélicoptère de la gendarmerie a encore été mobilisé une bonne partie de la soirée pour survoler Saint-Denis". Des renforts de gendarmes mobiles sont arrivés dans l’île lundi soir, en provenance de Mayotte, suite à la demande de la préfecture de La Réunion.

Un couvre-feu a été mis en place sur l'île jusqu'à vendredi, entre 21 heures à 6 heures, dans les 12 communes les plus touchées par les troubles.

Normandie

Des manifestants ont mis en place un barrage filtrant à l'entrée de Rouen (Seine Maritime) depuis l'autoroute A13 mardi matin, dans le sens Caen-Paris, rapporte France Bleu Normandie. Les "gilets jaunes" ont aussi allumé des feux de palettes.

Une intervention de déblocage est en cours sur la porte d'Espagne du périphérique de Caen (Calvados). "Des comportements irresponsables et dangereux des manifestants ont conduit le préfet à demander aux forces de sécurité la libération de cet axe de circulation", annonce la préfecture.

À Cherbourg (Manche), une opération escargot est en cours entre Montebourg et Cherbourg, selon France Bleu Cotentin. Des barrages filtrants ou bloquants ont lieu à Flamanville, Beaumont-Hague, Les Pieux, Martinvast, Helleville, Bricquebec, Carentan et Valognes. Sur l'autoroute A84, dans le sens Rennes-Caen, les bretelles d'accès entre La Colombe dans la Manche, et  Saint-Ouen-des-Besaces dans le Calvados sont fermées. Un blocage est aussi signalé sur la nationale 174 à Condé-sur-Vire. Des blocages sont aussi signalés à La Haye du Puits, Coutances et Saint-Lô. Dans le sud du département c'est sur Ducey et Avranches que ça bloque. 

Nouvelle-Aquitaine

En Dordogne, les "gilets jaunes" prévoient de se mobiliser dans neuf villes. Un défilé est prévu jusqu'au centre des impôts de Terrasson-Lavilledieu à partir de 8 heures. Des barrages filtrants sont prévus à Mussidan, Thiviers, Port-de-Couze, Bergerac, Sarlat, Trélissac, Marsac/Chancelade. À Creysse, une action est aussi prévue sur un rond-point, dès 7 heures.

En Gironde, deux barrages filtrants sont mis en place par les "gilets jaunes", rapporte France Bleu Gironde. L'un est à Saint-André-de-Cubzac sur la nationale 10, l'autre sur l'autoroute A63 au Sud de Bordeaux. Les manifestants laissent passer les voitures mais pas les camions, mais il n'y a pas de blocage total pour l’instant.

Dans la Vienne, trois barrages filtrants sont en cours, selon la préfecture et Bison Futé : à Châtellerault au niveau du rond-point de la main jaune, les "gilets jaunes" bloquent l’accès à l’A10 sur l’accès de Châtellerault nord. Barrage aussi à Croutelle, au sud de Poitiers, sur la nationale 10 et à Poitiers au niveau du rond-point d'Auchan sud.

La rocade de La Rochelle (Charente-Maritime) est bloquée mardi par des "gilets jaunes" au niveau de la sortie direction le port de commerce de La Pallice et des deux dépôts de carburants qui s’y trouvent, annonce France Bleu La Rochelle.

Dans les Deux-Sèvres, les camions ne peuvent plus prendre l'A10 pour rejoindre Bordeaux. Ils sont obligé de s’arrêter, la préfecture prévoit 200 à 300 camions dans la zone de stockage de la Crèche.

Occitanie

Les gendarmes ont débloqué le dépôt pétrolier Total de Lespinasse, au nord de Toulouse (Haute-Garonne), mardi matin vers 9h30, rapporte France Bleu Occitanie. Le site était occupé par des manifestants du mouvement des "gilets jaunes" depuis samedi soir. Dans un communiqué, le préfet du département indique avoir "décidé de procéder au rétablissement de la libre circulation" et met en avant les "risques économiques qui s'accentuent pour toutes les entreprises de Haute-Garonne" alors que plusieurs stations services de la région toulousaine commencent à manquer de carburant.

Les "gilets jaunes" sont toujours postés au rond-point du kilomètre delta à Nîmes (Gard), juste avant d'entrer sur l'A9. Ils ont mis en place un barrage filtrant. Sur la nationale 106 à l’entrée d’Alès, le blocage a duré toute la nuit. Une quarantaine de camions ont été bloqués par une cinquantaine de "gilets jaunes". À Nîmes, la circulation est compliquée sur l'A54, d'après France Bleu Gard-Lozère. Un blocage est en cours sur la route nationale 113, à Gallargues-le-Montueux. Des barrages ont aussi été signalés à Laudun-l'Ardoise, Uzès, Aimargues et à Pont-Saint-Esprit. Par ailleurs, des agriculteurs bloquent la nationale 106 entre Garrigues et la Calmette. Ils se joignent individuellement aux "gilets jaunes".

En Lozère, un blocage a lieu à Mende, à Bellegarde, aux Mages et à la Grande Combe.

Dans les Pyrénées-Orientales, les "gilets jaunes" ont mis en place un barrage bloquant sur la route départementale 900 au niveau de Villaverde, rapporte la préfecture. L'échangeur 41 Perpignan-Nord est fermé.

Dans l'Hérault, de nombreux camions sont stockés sur la rocade ouest, à Béziers, rapporte France Bleu Hérault. Des blocages sont en cours à Frontignan, Bédarieux, Saint-Pons-de-Thomières, Clermont-l'Hérault. À Lodève, des gilets jaunes bloquent l'entrée de l'A75 au niveau de l'échangeur 53 direction Millau. Sur l'autoroute A9, l'entrée à Agde est totalement impossible. Circulation compliquée au péage de Béziers, au péage de Lunel, à l'entrée de Gallargues, au rond-point de Vendargues.

Pays de la Loire

Dans la Sarthe, des blocages ont lieu dans l'agglomération du Mans, selon France Bleu Maine. Les manifestants filtrent les entrées de l'autoroute A28. Les gilets jaunes ne laissent passer que les urgences. Des blocages ont aussi été signalés à Cherré, Maresché, La Flèche, Sablé-sur-Sarthe. La circulation des bus et des tramways est perturbée. 

En Loire-Atlantique, les "gilets jaunes" ont mené une opération escargot sur le pont de Saint-Nazaire, dans le sens Saint-Nazaire-Saint-Brévin, rapporte France Bleu Loire Océan mardi. L'opération a engendré de gros bouchons. Selon la préfecture, à 8 heures, des barrages filtrants étaient aussi en place aux deux entrées, nord et sud, du pont de Saint-Nazaire. Des barrages filtrants ont aussi été mis en place à Donges, à Nantes et à Saint-Étienne-de-Montluc.

En Vendée, les "gilets jaunes" se sont positionnés au Leclerc de Challans. Il y avait aussi des ralentissements à l'entrée de La-Roche-sur-Yon.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dans le Vaucluse, 200 camions sont coincés à cause d’un blocage. L'accès à l'autoroute A7, l'entrée et la sortie sont inaccessibles dans cette zone. L'entrée et la sortie de l'autoroute à Orange centre sont également compliquées à cause de filtrages. Entrée bloquée à Avignon nord et sud au niveau de Bonpas mais sortie filtrée. Des filtrages sont en cours au rond-point de Réalpanier en provenant de Saint-Saturnin et le Pontet. Des ralentissements, voire des barrages sont également constatés aux entrées et sorties de Cavaillon. L'accès à la ville est très difficile par le rond-point du melon. Un filtrage très serré a été mis en place sur le pont de Rognonas. Un barrage filtrant s'est aussi installé à nouveau au rond-point des Angles. Les manifestants ont amené ravitaillement et tentes pour tenir. Des barrages filtrants sont aussi signalés à Aubignan, au rond-point du chateau des trois fontaines à Pernes-les-Fontaines et à Lamotte-du-Rhône.

Dans les Bouches-du-Rhône, le dépôt pétrolier de Fos-sur-Mer est encore bloqué mardi matin, mais des fourgons de CRS se dirigent vers le site, d'après France Bleu Provence. À Martigues, le secteur de Lavéra était complètement saturé. La sortie Lavéra numéro 36 sur l'A55 à Martigues était d'ailleurs fermée. Un blocage est en cours à Miramas. Un barrage filtrant au péage de la Barque en direction de Lyon a été installé sur l'autoroute A8. À Brignoles sur l'A8, les "gilets jaunes" ne laissaient passer personne. Sur l'autoroute A52, un barrage filtrant a été installé à Pont de l'Etoile, au péage d'Auriol et à la Ciotat dans les deux sens.