Cet article date de plus de cinq ans.

Harcèlement : 48% des femmes ne portent plus la jupe dans les transports

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
harcelement
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Par peur du harcèlement dans les transports en commun, les femmes ont changé leurs habitudes. Une sur deux adopte sa tenue vestimentaire en fonction du transport qu’elle emprunte, pour éviter gestes et remarques déplacés.

Quais et trains bondés… Dans les rames de métro, certains en profitent pour se coller aux femmes. Surnommés les "frotteurs", ils sont traqués par des brigades spécialisées. Ce type d'agression, c'est le quotidien des femmes dans les transports en commun. 87% d'entre elles ont déjà été victimes de harcèlement, selon une étude des associations d'usagers des transports publics (FNAUT).

34% des femmes délaissent les transports

Conclusion : face au risque de harcèlement, beaucoup de femmes changent leur comportement. La moitié des femmes adapte ainsi sa tenue vestimentaire, évitant les jupes par exemple. Elles s'empêchent aussi de sortir à certaines heures, la nuit surtout. 34% abandonnent tout simplement les transports en commun, préférant leur voiture ou le taxi. Pour lutter contre ce fléau, la SNCF a un numéro d'urgence (31 17) mais la plupart ne le connaisse pas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.