Air France : une crise profonde

La société est sous le feu des projecteurs. Le conseil d'administration a dévoilé des mesures d'économies entraînant 2 900 suppressions de postes.

FRANCE 2
Air France a dévoilé un plan de restructuration ce lundi 5 octobre. La compagnie aérienne souhaite supprimer 2900 postes d'ici 2017. Résultat,  le comité central organisé ce lundi a dérapé. La société a déjà supprimé 5 179 postes depuis 2012. Dans le détail, plus de 4 000 postes ont été supprimés pour le personnel au sol, 750 pour les hôtesses et stewards, 236 pour les pilotes. "Tout le monde ne fait pas les mêmes efforts et c'est encore plus vrai lorsque l'on regarde les gains de productivité : plus de 22% pour les personnels au sol, 20% pour les hôtesses et stewards, seulement 13% pour les pilotes", commente Julien Duperray.

Son cours de Bourse ne cesse de chuter

Pour plusieurs syndicats, ces efforts sont suffisants pour rendre Air France compétitive, mais cela est faux selon la compagnie. Elle estime que ses coûts de production sont encore bien trop élevés. 25% de plus en moyenne que la concurrence.
Mais d'après le journaliste de France 2, il n'y a pas de risque de faillite immédiat pour Air France. En revanche, la société pourrait passer sous pavillon étranger. Son cours de Bourse ne cesse de chuter. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé d\'Air France manifeste, le 15 octobre 2015 à Roissy (Val-d\'Oise).
Un employé d'Air France manifeste, le 15 octobre 2015 à Roissy (Val-d'Oise). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)